Un spa extérieur, même par -17°

Quand on aime le bien-être, c’est par tous les temps ! Mais même si l’on est dur de dur… Rien n’empêche de concilier confort et endurance. Comme l’ont fait avec intelligence et imagination les propriétaires du Mas de la Grivette, au cœur de la montagne de Beaune.

 

GRIVETTEAnciens hôteliers de leur état, Monique et André ont créé, en fin de carrière, ces chambres d’hôtes en lisière de forêt, à quelques minutes des plus beaux vignobles de Bourgogne. Très vite, ils ont cherché comment proposer une prestation de bien-être supplémentaire, en privilégiant les solutions simples. La piscine est un projet qu’ils écartent presque tout de suite : à 70 ans, André ne se sentait pas d’assurer un tel projet : trop d’entretien ! D’autant que les pins maritimes qui couvrent la propriété ne seraient que trop heureux de parsemer d’aiguilles un bassin extérieur. Ils jouent un peu avec l’idée du spa, sans vraiment mettre leur projet à  exécution : implanter un spa en intérieur poserait également un certain nombre de problèmes.

Il leur faut ce Salon, il y a quatre ans, et le stand de Clair Azur pour échanger un regard complice. Ce spa extérieur surmonté d’un gazebo, leur apparaît brusquement comme « la » solution.

GRIVETTEEn fait de gazebo, ils vont en commander deux. Le premier, ouvert sur les quatre côtés pour abriter un spa de 5 places. Le second, fermé et vitré, pourvu de vestiaires et de douches, servira de « sas de décompression » au premier.  Ces deux structures en bois, édifiées côte à côte, constituent un pôle de bien-être parfaitement adapté à la taille de leur maison d’hôtes et en augmente considérablement l’attrait. « Question entretien, nous avons été gâtés, confie Monique. Une fois par semaine et des prélèvements réguliers, c’est tout ce qu’exige l’installation ». Installation qui s’est d’ailleurs parfaitement déroulée : tout a été monté sur place, avec en plus une garantie de dix ans. »

Pas d’ombre au tableau, donc ? « Si, tout de même, avoue Monique. Nous avons eu un souci avec la couverture du spa, dont la face située vers l’eau s’est très (trop?) vite détériorée. Avec, comme conséquence, une petite mésentente avec notre installateur. » Mais ce petit nuage n’empêche pas notre couple d’user et d’abuser de leur spa.  Rien de plus stimulant en effet, que de se doucher dans le pavillon, puis de sortir rapidement avant de se jeter dans une eau à 37° ! Même lorsqu’il fait moins 17° (la Bourgogne a parfois un climat très continental).  Le couple est enthousiaste, au point de servir de modèle à des amis qui vont eux aussi se commander un spa et un gazebo.

GRIVETTEEntre temps, par mimétisme avec les deux structures, tout le jardin s’est teinté d’exotisme, avec des plages de bois posées sur le gazon. Fontaines, jardins de pierres et bouddha souriant se fondent avec la nature bourguignonne.

Mais même au Paradis, il y a parfois des coups de tonnerre. La disparition de son mari, il y a quelques mois, dissuade Monique de poursuivre seule son activité de chambres d’hôtes. La demeure va donc changer de propriétaires et reprendre un statut de maison particulière. Et, croyez-le ou non, ce sont les deux gazebos qui ont séduit les acheteurs…

 

En savoir plus

clairazur logo

 

One comment Add yours
  1. Très beau domaine, le Mas de la Grivette compte parmi les nombreuses magnifiques installations que nous avons réalisées. Nous sommes ravis du résultat mais surement pas autant que les heureux propriétaires. Merci pour l’article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.