Une fois n’est pas coutume, nous vous présentons aujourd’hui un spa installé sur une terrasse en plein cœur de Paris. De quoi se relaxer en plein ciel… pour peu que la météo le permette !

IPhoto 015nformaticien de son état, Pierre décide en 2011 d’aménager la terrasse de son appartement, situé dans le centre de Paris. Père de deux enfants de cinq et sept ans, il veut recréer un coin de nature inattendu pour compenser l’environnement urbain. Sa femme le presse d’installer également un bassin gonflable pour occuper les petits aux beaux jours. Il y réfléchit, peu convaincu par l’opportunité d’un élément en plastique peu raccord avec le design qu’il envisage pour son jardin miniature.

C’est son paysagiste qui va trouver la solution. Il a entendu parler de Softub et présente le catalogue à notre informaticien. Pierre est rapidement séduit par un modèle qui prévoit un double emploi : à la fois en tant que bain bouillonnant et en bassin récréatif. “C’était très okdifférent d’un jacuzzi classique avec une coque en dur, où l’on ne peut que s’asseoir et se faire masser”, commente-t-il.

Perfectionniste, il choisit soigneusement son modèle et le commande à l’avance. “Je voulais coordonner à la fois la livraison des plantes, des bacs et du spa pour bénéficier du même monte-charge électrique” se souvient-il. L’installation se fait sans problème. Alors que le paysagiste met en place les plantes, Pierre met son spa en eau… tout seul. Un jeu d’enfant ! Le poids — le spa rempli pèse tout de même près d’une tonne – ne pose pas de problème, la terrasse renforcée supporte près de 50 tonnes !

Depuis, la terrasse est devenue un lieu de vie. Si Pierre, à la vie professionnelle surbookée, Photo 003n’utilise le bain bouillonnant qu’une fois par mois, ses enfants, eux, se servent du bassin tous les jours. “A condition que le temps s’y prête, ajoute Pierre. Cette année, à la différence de l’hiver 2011, j’ai vidé le spa. En fait, même si c’est sympa de faire un spa sous la neige, cela reste de l’expérience unique… autant le mettre hors tensions pendant la saison froide et le remettre en eau aux beaux jours ! “

Même si le printemps 2013 n’a pas tenu ses promesses, Pierre ne regrette pas une seconde son investissement. Il ne reste plus qu’à lui souhaiter un été (très) ensoleillé !

Pour en savoir plus:

Pin It on Pinterest

Share This