La filtration est un élément central dans l’entretien de votre piscine. Elle permet de garder votre bassin propre et votre eau claire. Comment fonctionne-t-elle ? Comment l’entretenir ! Vous allez être incollable sur le système de filtration de votre piscine !

A quoi sert le système de filtration d’une piscine ?

Le système de filtration de votre piscine a deux grandes fonctions :

  • filtrer l’eau pour éviter que cette dernière ne stagne et ne devienne impropre à la baignade ;
  • et nettoyer le bassin des résidus flottants (insectes, feuilles, branchage…).

Couplée à une désinfection efficace de l’eau, la filtration a donc un effet préventif qui évite que les bactéries, algues et autres champignons ne s’installent dans votre bassin. 80% du traitement de l’eau reposerait en effet sur la filtration mécanique, contre 20% de produits !

Combien de temps doit fonctionner votre système de filtration chaque jour ?

La filtration fonctionne de façon simple : elle aspire l’eau vers un filtre pour la nettoyer des agents polluants et des particules insolubles. Elle doit donc tourner plusieurs heures par jour pour être efficace (voir toute la journée en été).

Pour savoir combien de temps elle doit marcher, le calcul est simple : il suffit de diviser par deux la température extérieure pour connaître le nombre d’heures où elle devra fonctionner pendant la journée. Exemple : s’il fait 24 degrés, votre filtration devra être effective 12 heures.

Comment fonctionne le système de filtration d‘une piscine ?

Le système de filtration permet donc de recycler en permanence l’eau de votre bassin
.
Concrètement, il est composé de 5 éléments principaux avec chacun un rôle bien précis :

  • le skimmer ou écumeur de surface : situé sur la ligne d’eau de la piscine, le skimmer capte les déchets flottants et les stocke dans un panier qu’il faut régulièrement vider.
  • la pompe : elle aspire l’eau du bassin et la transporte du skimmer jusqu’au système de filtration. Nul besoin qu’elle soit très puissante : une pompe de 1 CV est parfaite pour une piscine de 50m3 par exemple.
  • le filtre : il bloque les saletés pour purifier l’eau à l’aide de sa masse filtrante. Vous trouverez différents types de filtres : filtre à cartouche amovible idéal pour les petites piscines, à sable, à diatomées, en verre recyclé, à charbon actif, à poche, à zéolites qui est une poudre minérale volcanique… Il est à choisir en fonction du volume de votre piscine et votre budget : en effet le prix peut varier de 40€ à 1000€ (pour le filtre à diatomées) !
  • les buses de refoulement : elles redirigent l’eau une fois purifiée dans la piscine et les impuretés vers les canalisations.

Le système de filtration d’une piscine est situé la plupart du temps dans le local technique relié par un réseau hydraulique à la piscine via des canalisations. C’est ce qu’on appelle la filtration traditionnelle, mais il existe aussi une filtration monobloc qui fait partie intégrante de votre bassin et regroupe tous les éléments de filtration. Comme chaque piscine est conçue d‘une manière différente, il existe différents types de filtres (nous vous l’expliquions plus haut) et différents modèles de pompes.

Pour définir la puissance de votre pompe ainsi que la taille de votre filtre. vous pouvez utiliser cet outil
N’hésitez pas également à consulter un professionnel : non seulement il vous conseillera au mieux en fonction de votre installation mais vous aidera ensuite à raccorder votre système de filtration à votre bassin en amont de la construction de la piscine.

Comment entretenir la filtration de votre piscine ?

La filtration étant l’un des éléments clés de votre piscine, vous devez en prendre un soin tout particulier :

  • videz les skimmers au moins une fois par semaine (voir tous les jours en période de baignade accrue ou de météo capricieuse)
  • lavez à l’eau clair les filtres le plus régulièrement possible pour leur garantir une belle efficacité.

Deux agents peuvent également vous aider à seconder le système de filtration :

    • vous et votre épuisette !
    • et un robot aspirateur qui prendra le relai sur l’aspiration des déchets flottants ou déposés au fond du bassin.

Vous l’aurez compris, le choix de votre système de filtration se décide au moment de la construction de la piscine et dépend du volume d’eau que votre bassin contient et de ses caractéristiques. Cela déterminera également la puissance de la pompe et le type de filtre à mettre en place !

Pour tout savoir de l’entretien de votre piscine, rdv sur notre rubrique dédiée : https://blog.salonpiscineparis.com/entretien-piscine

Pin It on Pinterest

Share This