Comment pallier un manque d’espaces de relaxation ? En faisant appel aux ressources déstressantes des saunas, hammams et autres spas de nage… Avec un zeste d’astuce et de convivialité en plus.

Spa de nage mosaïque 600 (3)A force d’aller et venir en arpentant son plat pays, Gilles Gobert, la cinquantaine alerte et dynamique, s’aperçoit que le bien-être est un secteur très actif… dans les Flandres. Partant du principe que les Wallons ne sont pas moins stressés que leurs compatriotes flamands, notre entrepreneur amorce une réflexion… qui le mène dans une direction nouvelle : celle de la réalisation d’un centre de relaxation en pays wallon, entre Namur et Eglezee.

Mais pas n’importe quel Spa de nage mosaïque 600 (7)centre ! Car Gilles et sa femme Fabienne savent se mettre à la place de leurs futurs clients. Germe alors dans leur esprit l’apparition de trois espaces différents réunis dans un même lieu, trois suites spa de 120 à 160 m2, comprenant chacune un vestiaire avec sanitaires, un sauna, un hammam, un spa, une piscine avec cascade, une douche expérience… et un bar privé. Bref, des espaces bien-être permettant à un couple ou une famille, de bénéficier d’un lieu privatisé… où se faire du bien.

Spa de nage mosaïque 600 (9)Ambiance chaleureuse, formules conviviales avec repas et boissons, location à l’heure, le projet prend rapidement corps. Reste à trouver le fournisseur ! Après de longues recherches, Gilles porte son choix sur Clair Azur. “Il n’y avait pas foule d’entreprises qui pouvaient tout nous fournir”, nous confie-t-il. Il n’est déçu ni sur la qualité des produits, ni sur la compétence du service d’études et de l’installation.

Les trois espaces de bien-être font Spa de nage mosaïque 600 (1)sensation dans la région, d’autant que les horaires d’ouverture permettent toutes les fantaisies : de 9h à 23h, voire plus tard sur réservation. Notre couple ne s’autorise qu’une demi-journée de repos par semaine, le dimanche matin.  L’originalité du lieu, inauguré en 2012, les différentes formules, la totale privatisation des installations, attirent une nouvelle clientèle, au point que, malgré la crise, Gilles respecte tous les objectifs qu’il avait prévu. Une vraie réussite ! Il pense déjà à une extension pour une suite spa supplémentaire. Affaire à suivre…

Pour en savoir plus:

Clair Azurtéléchargement