Pourquoi chercher ailleurs, au milieu de la foule, ce que l’on peut avoir chez soi ? Un adage qui vaut également pour un spa

Ce n’est peut-être pas un hasard si Bernard aime l’eau : après tout il a travaillé pendant de longues années chez Evian ! Installé en Haute-Savoie dans un petit village en pleine nature, il avait pris, avec sa femme Christiane, l’habitude de se EUROPE_SPA_-_Trio_Pearl_Shadow_bois_gris_2[1]rendre souvent aux Bains de Lavey, en Suisse. “Bien sûr, c’était un peu loin : 35 kms ce n’est pas la porte à côté ! se souvient cet aimable retraité. Au départ, nous avons adoré, mais très vite, nous avons remarqué que ce n’était plus ça. Dans le hammam, c’était la foire, la propreté laissait à désirer, et les gens se tenaient de plus en plus mal. Bref, c’était l’usine ! Une grande différence avec Chaudes-Aigues par exemple, où nous avions passé une après-midi très agréable.”

Mais, finalement, les trajets incessants fatiguent le couple. L’idéal serait peut-être d’avoir leur propre spa, et l’installer sur la terrasse, face à leur jardin de 1000m2. Au moment où Christiane propose d’utiliser une partie de leurs économies à repaysager entièrement leur terrain, Bernard propose un changement. Plutôt qu’une armada de plantes, pourquoi ne pas s’offrir un spa, un vrai ? Voilà bientôt vingt-deux ans qu’ils ont acquis leur maison. C’est le moment de faire quelque chose pour améliorer leur qualité de vie…

Au détour d’une foire locale, l’offre promotionnelle d’Europe Spa attire son attention. Le modèle Trio lui plait, le prix encore plus !  La gentillesse et la compétence de ses EUROPE_SPA_-_Trio_Pearl_Shadow_bois_gris_-_Peillex[1]interlocuteurs font le reste. Il n’est pas du genre à hésiter et se lance. Bien lui en prend. L’installation se révèle un jeu d’enfant. Très vite, le couple peut se relaxer dans l’eau… de leur propre spa. “C’était tout le plaisir et la détente que nous allions chercher à Lavey, la foule et la promiscuité en moins !  Le trajet aussi : entre 3m et 35km, il n’y a pas photo!” plaisante-t-il.

L’entretien ? A part contrôler le niveau de l’eau tous les 15 jours, rien à signaler. “Je n’ai pas changé l’eau pendant un an. Cette année, en revanche, je vais le couvrir, ce qui n’était pas le cas avant, précise-t-il. L’achat du spa a changé le quotidien du couple. “Nous l’utilisons presque tous les jours, même quand il fait froid !” Ce qui n’empêche pas Bernard d’avoir des projets. À l’ordre du jour en 2013 : l’installation d’une cabine pour se changer, avec la possibilité de la démonter l’été. L’idée n’est pas encore finalisée. Mais notre dynamique retraité y travaille activement !

Pour en savoir plus:

Europe Spa Logo

Pin It on Pinterest

Share This