Ouvrir un spa urbain dans la capitale du vert-Galant peut se révéler une véritable gageure… Surtout dans le choix des équipements ! Difficile d’éviter le trio gagnant sauna, hammam et jacuzzi !

Quitter la capitale pour exercer son activité en province n’est déjà pas une mince affaire. Mais quand Laurence Rey saute le pas en 2002, elle ajoute une difficulté supplémentaire. Elle quitte en effet son poste de spa manager à l’hôtel Meurice et son statut de masseuse des stars pour créer son propre spa urbain à Toulouse. Passer d’un travail en palace à la gestion de sa propre affaire a de quoi en effet donner le vertige !

ok montag“Moi, cela me paraissait tout simple. J’avais pris le pli de la qualité et du perfectionnisme. Il me semblait tout naturel de dérouler tout cela dans une entreprise personnelle,” se souvient la jeune femme. Il lui faudra pourtant plus de trois ans pour monter son projet de façon satisfaisante, convaincre les banques, la chambre de commerce locale… Sa douceur apparente cache en fait une détermination, qui pour être paisible n’en est pas moins très réelle. La première étape, trouver un lieu qui convienne à ses futures activités, n’a rien d’évident. Elle finit tout de même par porter son choix sur une ancienne maison de maître, en plein cœur de Pau, dont les 350m2 lui paraissent tout à fait aménageables.

Une fois sa carte de soins okachevée, elle se préoccupe des équipements.  Décidée à proposer de belles prestations traditionnelles, elle s’oriente vers un sauna et un hammam.  En tant que professionnelle, elle arpente les salons, retrouve des fournisseurs qu’elle connaissait du temps du Meurice. Habituée au luxe, elle ne traque pas le meilleur prix, mais une qualité sans défaut.

Après bien des recherches, elle finit par se décider pour Verre & Quartz. “Ses prix dépassaient un peu mon budget, mais j’avais eu l’occasion de voir quelques belles réalisations effectuées par la société, et j’ai été séduite.” Au point de craquer pour un sauna, un hammam… et un spa pour couronner le tout.  Bien lui en couple saunaprend, car depuis l’ouverture du spa Terra Nostra, elle n’a encore subi aucune panne ! Pour sa baignoire japonaise en bois, dont elle est très fière en revanche, elle est allée jusqu’au Japon. “Je ne voulais pas d’une baignoire en bois bricolée… Toute la carte de mon spa est fondée sur l’authenticité des soins.  Pas question de tricher avec les équipements…”

En huit ans, le spa Terra Nostra a su conquérir son public : le fichier de Laurence compte près de 28 000 noms ! A croire que la recette rigueur + authenticité + compétence + équipements fiables fonctionne à tous les coups. Surtout lorsqu’on la saupoudre d’un sourire et d’un accueil chaleureux.

Pour en savoir plus:

logo verre&quartzlogo

Pin It on Pinterest

Share This