Créer un lieu de bien-être actuel, voire futuriste, tout en conservant le charme de la belle époque… une quadrature du cercle brillamment réussie à Saint Jean de Luz.

108-so-lespaceloreamar-photounespaceconfidentelunique-fr2Quand l’architecte Patrick Ribes reçoit en 2006 la mission de concevoir le spa de la thalasso du Grand Hôtel Loréamar de Saint Jean de Luz, en rénovant l’ancienne thalasso, il se trouve confronté à un dilemme. Comment conserver l’esprit Belle Epoque de l’hôtel, tout en proposant un espace moderne, surprenant … et fonctionnel à la fois ? D’emblée, il écarte l’inspiration traditionnelle des thalassos, les codes couleur blanc et bleu, tout le côté un peu impersonnel et quasi médical des soins.

Son attention se porte alors 7sur l’ambiance intemporelle des croisières transatlantiques. Après tout, Loreamar ne signifie-t-il pas fleur d’océan en basque ? Amoureux de l’esthétique des années 1930, l’architecte n’en est pas moins bien implanté dans son époque. Lumière du jour, profondeurs marines et matières chaleureuses vont alors lui servir de guide pour créer un lieu déroutant, espace de sérénité et de méditation, sans jamais sacrifier à la mode asiatique alors en vogue dans les espaces bien-être des grands hôtels.

1010536_643833308961480_1486060522_nL’espace est là : face à l’océan, le spa s’étend sur 1000m2, et s’articule sur une piscine d’eau de mer chauffée à multi-jets que notre homme commande aux Piscines Roches, une entreprise qu’il connaît bien et qui réalise sur mesure ses plans. Pour le hammam, le sauna, la douche expérience et le jacuzzi, il s’adresse à Hydroconcept, une société basée à Monaco, dont il a pu apprécier les réalisations dans les hôtels de luxe qu’il a visités. Pour les baignoires balnéo, incontournables dans une thalasso, il connait ses classiques et porte son choix sur Stas-Doyer.3

Mais il ne se fie qu’à son seul instinct pour concevoir l’étonnante salle de repos, orné de voûtes anciennes, qui ont valu au spa d’avoir été consacré, à plusieurs reprises, “plus beau spa d’Europe”. Appuyé par la direction du groupe hôtelier propriétaire du lieu, l’architecte a réussi à créer un espace qui, à lui seul, constitue une expérience de bien-être à part entière. Là où d’autres établissements jouent la surenchère des mots, le Loréamar se contente aujourd’hui de rayonner de son énergie tranquille. Une vraie réussite à la française…

Pour en savoir plus:

logo grand hotel loreamar

logo stas doyerlogo hydro concept

logo piscines roche

Pin It on Pinterest

Share This