L’abri de piscine est l’un des équipements de sécurité le plus pratique pour votre bassin car il est 2 en 1 : non seulement il limite les risques de noyade notamment chez les enfants en bas âge mais il protège également votre piscine des intempéries. Le dôme a une forme idéale, et s’intègre parfaitement à tous les types de maisons. Quel dôme choisir ? Sur quels critères ? On vous dit tout.

Les avantages d’un dôme de piscine

Comme nous vous l’expliquions en introduction, le dôme de piscine (appelé aussi anse de panier) est bien pratique :

  • il protège votre piscine des caprices de la météo ;
  • c’est une bonne protection sécurité pour le bassin ;
  • il permet aussi de faire des économies d’entretien : les débris volants (feuilles, insectes…) sont stoppés quand il est déplié ;
  • mais aussi des économies d’électricité : le dôme permet à l’eau de rester à température ambiante en jouant sur l’effet de serre. Il conserve donc la chaleur.

 

Le plus ? Ses pans peuvent s’ouvrir partiellement ou en totalité, permettant ainsi aux nageurs de sortir et entrer facilement dans l’abri, pour profiter ainsi d’une piscine “couverte” en temps de pluie ou de grand vent tout en profitant de la vue sur l’extérieur !

Le moins ?  Il est plus coûteux qu’un abri classique car un peu plus compliqué à installer.

Les différents dômes de piscine

Il existe en effets plusieurs sortes de dômes de protection, à poser ou à fixer. Leur point commun ? Une forme arrondie, comme une cloche en demi-cercle avec un cachet et une élégance certaine. Vous le trouverez en différentes tailles et différents matériaux. Abris bas, mi-haut et parfois même haut, le dôme peut avoir une structure en aluminium ou en bois, et des parois en plexiglas ou PVC.

À savoir : même si le dôme a une forme arrondie, il convient tout aussi bien à une piscine ronde, carrée ou même rectangulaire. En effet, seule la partie supérieure du dôme est de forme circulaire.

 

Voici quelques exemples de dôme que vous pouvez trouver sur le marché :

Pour les piscines hors-sol

  • Vous en trouvez en polyester enduit, avec des haubans et des arceaux comme les modèles Bestway (à partir de 290€).
  • Il existe également des dômes en PVC souple et transparent sur une structure en acier galvanisé comme ceux d’Exit Toys muni de verrins à gaz pour ouvrir et fermer facilement l’abri (comptez environ 510€)
  • En PVC également, les abris bulles qui serviront plus de couverture d’hivernage comme le modèle Garden Igloo : comptez entre 350€ et 1000€.
  • Enfin des abris télescopiques qui se déplient sur la piscine hors-sol comme les dômes en toile PE (utilisée en horticulture notamment) SunnyTent bien pratiques car ils peuvent s’ouvrir partiellement à la manière d’un auvent ou entièrement pour quasi-disparaître (à partir de 429€) !

Pour les piscines semi-enterrées ou enterrées

On choisira dans ce cas un dôme plus solide, ancré au sol et donc plus cher. Pour une piscine 8×4, il faudra ici prévoir un budget :

  • entre 3 000 € et 6 000€ pour un abri bas
  • de 8 000€ à 10 000€ pour un abri mi-haut
  • et jusqu’à 15 000€ pour un abri haut.

 

Vous avez également les dômes haut de gamme comme ceux d’Abrisud : le mi-haut télescopique, en polycarbonate alvéolaire transparent sur une structure aluminium courbée résistante à toutes les conditions climatiques ou encore le haut cintré avec ses plaques latérales relevables… Tout est possible, demandez un devis à votre constructeur.

 

À noter : vous pouvez également faire le choix d’un dôme solaire, conçu pour capter la chaleur du soleil à la surface de l’abri  et qui, relié au circuit hydraulique, permet de chauffer votre piscine.

Comment choisir son dôme de piscine ?

Avoir un dôme de piscine propose donc de nombreux avantages : sécurité, protection de l’eau mais c’est aussi un bon moyen de faire des économies en terme d’entretien et de chauffage pour l’eau.

 

Pour choisir votre modèle, prenez bien en compte 6 critères :

  • le type de piscine que vous possédez (sa forme, si elle est hors-sol ou enterrée…)
  • la facilité de manipulation pour l’ouvrir et le fermer
  • vos habitudes autour de votre piscine pour que l’abri ne devienne pas une contrainte
  • le design : ses matériaux s’intégreront-ils bien à votre déco extérieure ?
  • si vous êtes bricoleur (il en existe en kit à des prix intéressants) ou préférez qu’on vous le pose clé en main
  • votre budget !

 

Et l’administratif ?

Si votre piscine a une surface supérieure à 10 m², et que la hauteur du dôme est inférieure à 1m80, il faudra faire une déclaration préalable de travaux.

Au delà d’1m80, une demande de permis de construire sera également nécessaire.

 

Certes, installer un dôme de piscine demande un petit budget, mais c’est un abri très esthétique et résistant aux intempéries.

Consultez notre rubrique Abris de piscine pour en savoir plus sur les autres types d’abris : amovible, repliable, télescopique, coulissant ou semi-coulissant…

Pin It on Pinterest

Share This