Avez-vous entendu parler de la pompe de piscine à vitesse variable ? Qu’apporte-t-elle de plus qu’une pompe de piscine classique ? Pourquoi faire varier sa vitesse ? Pour une meilleure filtration, des économies d’énergie, beaucoup moins de bruit et même… une économie de produits chimiques ! Découvrez tous les avantages de ces pompes très particulières.

Les pompes à vitesse variable - 1

 

 

La pompe à vitesse variable

Les pompes à vitesse variable - 2Pourquoi avoir une pompe de piscine qui tournerait à plein régime quand vous ne vous baignez qu’une fois par jour ? Quand votre piscine est bien propre ? Quand votre filtre à sable fonctionne bien ?… Alors que vous pourriez la faire fonctionner au ralenti et faire des économies d’énergie ?

Partant du constat qu’une pompe n’a pas besoin de fonctionner à plein régime en permanence, et que plus une pompe de piscine tourne vite, plus sa consommation électrique est importante, les fabricants ont développé des pompes capables d’offrir un rendement optimum quel que soit l’utilisation faite de la piscine et quels que soient les équipements installés.

Résultat, des pompes capables de tourner moins vite, moins gourmandes en énergie, moins bruyantes et… plus respectueuses de l’environnement !

 

Qu’est-ce qu’une pompe de piscine à vitesse variable ?

Le principe de la pompe à vitesse variable est simple. Contrairement aux pompes de piscine classiques qui tournent toujours à la même vitesse, ces pompes ont été conçues pour tourner à la vitesse la plus adaptée à l’usage qui est fait de la piscine. La vitesse va être réglée en fonction des besoins en filtration et en puissance nécessaires :
– Au ralenti pour filtrer l’eau lentement quand elle est quasiment propre ;
– Normalement pour une filtration optimale ;
– Plus rapidement pour améliorer l’efficacité du robot ou de la pompe à chaleur ;
– Rapidement pour bien filtrer l’eau pleine de baigneurs par une forte chaleur ;
– …
Et ce ne sont là que quelques exemples pris au hasard.

 

Des pompes réglables, programmables et… intelligentes.

Les pompes à vitesse variables sont généralement réglables par pallier de 10 tours par minute (RPM) grâce à leur technologie basée sur un moteur à aimant permanent. Les principaux modèles du marché sont proposés avec des vitesses de rotation réglables de 400 à 3.450 tours par minute. C’est dire le nombre de possibilités offertes pour trouver le débit parfait.

Simples d’utilisation, ces pompes de piscine sont équipées de contrôleurs intégrés ou déportés permettant de régler à tout moment leur vitesse de rotation. Leur écran affiche leur vitesse de rotation et pour certaines leur consommation électrique en temps réel.
A tout moment vous pouvez modifier leur vitesse en optant pour l’une des vitesses préprogrammées par défaut (ou enregistrée par vos soins ou votre piscinier) ou définir manuellement la vitesse la plus adaptée à votre besoin du moment.

Quelle que soit l’évolution de votre installation, la pompe à vitesse variable reste adaptée. Il suffit de corriger sa vitesse de rotation en fonction des équipements installés. Vous n’avez plus qu’une seule pompe pour tout faire fonctionner.

La vitesse de la pompe peut même être gérée automatiquement par une centrale d’automation (domotique piscine) en fonction de paramètres comme le jour ou la nuit, la température extérieure, la température de l’eau, le taux de désinfectant, l’état du volet (ouvert ou fermé), la saison (hiver ou été), le fonctionnement ou non du robot ou du chauffage…

 

Jusqu’à 80% d’économie d’électricité mais aussi…

En adaptant la vitesse de rotation au travail à réaliser (selon usage de la piscine et travail à réaliser), la pompe à vitesse variable permet de faire d’importantes économies d’énergie : jusqu’à 80% d’économie sur l’électricité (cf article piscine et développement durable).

Et ce n’est pas tout. Les pompes de piscine à vitesse variable permettent aussi :
Une meilleure filtration : l’eau passant plus lentement dans le filtre est mieux filtrée ;
Une économie d’eau : mieux l’eau est filtrée, moins le filtre est encrassé et plus les cycles de contre lavage sont espacés, réduisant d’autant la consommation d’eau de la piscine.
Une réduction du bruit : à vitesse réduite, les pompes à vitesse variables offrent un véritable confort acoustique. Fini le vrombissement de la pompe pendant nos moments de détente au bord de la piscine.
Une économie de produits chimiques : rappelons que le système de filtration assure 80% du travail de traitement de l’eau. Mieux le filtre fonctionne et moins il faut ajouter de produits chimiques pour traiter l’eau de la piscine.
Un allongement de la durée de vie de la pompe : ne fonctionnant pas à fond en continu, la pompe à vitesse variable s’use moins vite qu’une pompe de piscine classique. Chez Pentair, on compare cela au fonctionnement d’une voiture : « vous roulerez beaucoup plus loin et longtemps à 60km/h qu’à 120km/h ».

 

Article par : 

Logo-Vivre-ma-piscine Logo-Actu-piscine

 

Pin It on Pinterest

Share This