Installer une piscine à débordement chez soi

Vous rêvez d’une piscine qui allie détente et design ? Misez sur une piscine à débordement aux lignes épurées, où l’eau plonge à perte de vue dans le décor, en miroir ou en cascade… Ce projet est-il envisageable sur votre terrain ? Comment la construire ? On vous dit tout sur cette piscine qui présente de nombreux avantages… mais qui reste un projet plus complexe !

 

Une piscine à débordement : qu’est-ce que c’est ?

C’est l’une des piscines les plus esthétiques et luxueuses. Elle se décline en deux types :

  • l’effet miroir, que l’on retrouve dans les piscines publiques où la ligne d’eau est au niveau du sol. Le débordement se fait tout autour du bassin et la surface de l’eau, immobile, reflète le décor environnant ;
  • l’effet cascade, plus spectaculaire, donne l’impression que l’eau déborde et coule dans le paysage.

Concrètement, la piscine à débordement propose un côté avec une vue dégagée sur l’horizon, sans margelle. L’eau déborde du bassin de nage dans un bac de débordement, en contrebas. Ce bassin tampon remplace les skimmers des piscines traditionnelles (les petites ouvertures au niveau de la ligne d’eau pour filtrer l’eau). Il a un volume de 10% de la taille de la piscine pour constituer une réserve suffisante qui permet de filtrer l’eau en permanence.

L’écoulement se faisant en continu, il induit un léger courant de surface et comme les bordures du bassin sont masquées, le résultat est bluffant.

 

Conseils pour la construction d’une piscine à débordement

Première étape : étudier attentivement votre terrain. Selon sa configuration, il faudra adapter la construction (enterrer ou surélever le bassin par exemple) mais rassurez-vous, même une petite piscine peut présenter un débordement.

Dans l’idéal, il vous faudra :

  • un terrain en pente douce pour le rendu “waouh” de cascade
  • un sous-sol calcaire, sableux ou argileux qui assure de meilleures fondations
  • une horizontalité parfaite de l’arase de débordement
  • une surélévation des goulottes de débordement pour éviter le ruissellement des eaux de pluies dans le bac tampon…

Il faut également prévoir le revêtement, la circulation de l’eau, la couverture…

A savoir : il existe des kits à monter soi-même, mais nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour éviter les mauvaises surprises, notamment pour le gros oeuvre de la piscine. Il sera plus à même de réussir l’effet cascade recherché et d’installer la piscine aux normes.

 

Construire une piscine à débordement : les avantages

Le premier avantage est clairement d’avoir une piscine de rêve ! Non seulement elle apporte du cachet à votre maison, mais c’est aussi un magnifique lieu de convivialité et de bien-être.

Le second avantage est qu’une piscine à débordement est plus facile d’entretien qu’une piscine classique. Comme l’eau s’écoule en continu, les déchets de surface habituels (insectes, feuilles…) s’évacuent seuls. Le plan d’eau est naturellement plus propre et se salit moins vite. Pensez à investir dans une pompe très performante.

Autre plus, le bac tampon peut servir de rangement discret pour les jouets des enfants, ballons, bouées…

 

Choses à savoir avant de construire une piscine à débordement ?

Il est plus compliqué techniquement d’installer chez soi une piscine à débordement qu’une piscine traditionnelle. D’ailleurs, si vous avez déjà une piscine classique, sachez qu’il est très compliqué (et cher) de la transformer en piscine à débordement.

Notez également qu’une piscine à débordement coûte en moyenne un tiers plus cher qu’une piscine familiale classique. Et ce pour plusieurs raisons :

  • la construction demande des aménagements spécifiques (réseau hydraulique, bac tampon, goulottes…)
  • les coûts de fonctionnement sont plus élevés (maintien du Ph de l’eau, système de couverture adapté)
  • elle requiert plus d’équipements et de matériel d’entretien.

 

Le matériel nécessaire pour entretenir une piscine à débordement

Une piscine à débordement nécessite donc de bien s’équiper. Il vous faudra :

  • 1 bac tampon,
  • 2 sondes de niveau (pour plus de confort et un meilleur débit),
  • 1 pompe de filtration efficace,
  • 1 pompe de refoulement,
  • 1 régulateur automatique de pH ou un injecteur de gaz carbonique,
  • 1 traitement anti-calcaire,
  • des vannes anti-retour situées dans le bac tampon (pour prendre le relai de la pompe si besoin),
  • et éventuellement 1 système de chauffage pour maintenir une température constante…

 

Vous avez à présent toutes les cartes en main pour savoir si vous allez craquer pour une piscine à débordement. Certes, il faut prévoir un budget plus élevé qu’une piscine classique mais elle vous demandera moins d’entretien à long terme et l’effet cascade apporte un vrai plus esthétique très naturel. C’est une piscine qui s’intègre parfaitement à votre décor et le bruit de l’eau qui s’écoule vous assurera une détente maximale… Prêt à profiter d’un espace infini lorsque vous nagez ?

 

Besoin de conseils pour la construction ou la rénovation de votre piscine ? Les professionnels répondront à vos questions…  Venez les rencontrer sur le Salon Piscine & Spa du 8 au 16 décembre 2018 à Paris !

Obtenir mon billet pour le salon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.