Nager au quotidien tout au long de l’année, par tous les temps, concilier budget et envies peut relever parfois de la quadrature du cercle. Mais certains, comme Eric, réussissent leur pari…

 

Lorsqu’en 2007, Eric installe sa petite famille dans une nouvelle maison près du Tréport, il a déjà une idée bien précise dans la tête : prévoir un bassin pour s’entraîner le plus possible. Cet aimable quadragénaire n’a pas l’intention de se laisser aller, même si son métier de restaurateur et ses horaires infernaux, sept jours sur sept, ne lui laissent guère de répit. Il nage depuis l’âge de cinq ans, et aligne plus de cinquante compétitions à son palmarès. Bassin donc il y aura.

 

Mais les choses ne sont pas si simples. La configuration de son terrain ne lui permet pas d’envisager la mise en place d’une piscine monobloc. “En fait, se souvient-il, il aurait fallu monopoliser une grue bien plus importante que prévu pour passer la coque par-dessus la maison. Et cela aurait alourdi considérablement le budget, ce qui n’était pas possible.”

 

Pas question cependant de renoncer au projet. La solution du spa de nage finit par s’imposer d’elle-même.  “C’était le compromis idéal, avoue Eric. Assez long pour permettre de nager à contre-courant, chauffé et en plus, il pouvait servir de spa ». Brusquement le choix dicté par la raison prend des allures de coup de cœur. Encore faut-il que notre restaurateur dégage un peu de temps pour surveiller les travaux. Pas facile, d’autant que Marie, sa femme travaille avec lui.

 

II y a dix-huit mois, enfin, une opportunité se présente : un peu de temps libre, juste assez pour que le projet prenne forme. Il commande chez Clair Azur un spa de nage de 2,50 x 4,5m. “Et j’ai bien fait ! Je n’ai eu aucun souci au moment de l’installation.”

 

Depuis, sa vie a changé. Eric et Marie (qui partage sa passion de la natation) utilisent leur spa tout au long de l’année, au moins un jour sur deux. Et leurs amis ont pris le pli, lors d’une invitation à dîner d’apporter leur maillot de bain ” à tout hasard”. Ce qui fait sourire le maître de maison. ” Le vrai secret, c’est d’avoir le spa le plus près possible de la maison. Plus il est près, plus on s’en sert. Chez nous, il est à trois mètres de la porte qui donne sur le jardin.” Nager sous les étoiles dans une eau chaude, quel que soit le temps, reste un plaisir dont notre restaurateur ne se lasse pas

 

CLAIR-AZUR-LOGO

 

 

Pin It on Pinterest

Share This