Ma piscine ? Je ne l’ai pas choisie pour nager !

La création d’une piscine n’est pas toujours réservée aux nageurs passionnés. Ce sont parfois d’autres motivations, comme le côté esthétique, ludique ou convivial qui vous font sauter le pas.

 

Quand Laurent s’installe avec sa femme, il y a cinq ans dans une maison à dix minutes de Nice, il n’a pas encore intégré l’esprit piscine. Après tout, la mer n’est pas si loin ! « De toute façon, je préfère nager dans les vagues, en pleine nature, pas dans un petit bassin », confirme ce cadre dynamique.

Mais au bout de deux ans, la donne a changé. « En fait, l’été il fait très beau ici, précise-t-il. Très beau et très chaud. Donc, on a plutôt tendance à se réfugier à l’intérieur pour fuir le soleil. C’est tout de même un peu dommage. » La solution ? Forcément un point d’eau. Et c’est ainsi que se profile le projet piscine, à savoir un bassin de 11,50 x4 m. « Pas l’idéal pour faire des longueurs systématiques, plaisante encore Laurent. Mais j’ai déjà avoué que je ne voulais pas cette piscine pour nager ! Ce qui m’attirait, c’était le côté ludique et convivial. »

Pour le choix du partenaire, il n’hésite pas longtemps. La notoriété de Diffazur sera un élément décisif dans son choix. Le bouche à oreille aussi : un couple de ses amis a fait construire sa piscine par Diffazur et ne tarit pas d’éloges.  » Finalement, après une très bonne prise de contact, je leur ai donné carte blanche, et je ne l’ai pas regretté. Ils savent ce qu’ils font ! Tout le chantier s’est admirablement déroulé, y compris la météo particulièrement clémente. En trois mois, c’était plié ! Même s’il a fallu s’y reprendre à deux fois pour bien définir l’implantation. »

L’arrivée de la piscine change la vie du couple. Sans parler des deux enfants ! Par sécurité, Laurent a prévu une bannière qui sépare la piscine du reste du jardin. « Dès que les enfants seront plus grands — ils ont 6 et 3 ans – cette barrière disparaitra. » Les étés ne seront plus jamais pareils.  » Là où nous restions dans la maison par grande chaleur, nous avons pris l’habitude de nous réunir autour du bassin. Nous recevons beaucoup plus. C’est fou comme les gens ont envie de fraîcheur en plein été, » sourit-il. « Même nous, à cette période, malgré une vie professionnelle remplie, nous avons l’impression d’être tout le temps en vacances ! »

Recouvrir la piscine ne fait pas partie de ses projets. « Quelle drôle d’idée! Je ne trouve pas les abris très esthétiques. Quant à utiliser la piscine l’hiver, il n’en est pas question. » On vous l’a dit : Laurent ne voulait pas de sa piscine pour nager !

 

Pour en savoir plus:

Diffazur LogoLogoPiscine&Spa+dates+lieu

Retrouvez Diffazur – Stands B26 &C26 sur le Salon Piscine & Spa du 7 au 15 décembre 2013 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.