En accompagnant la montée en gamme des campings, le parc aquatique a acquis toutes ses lettres de noblesse… à condition de choisir le bon partenaire !

Comme beaucoup de campings historiques, le Fief, situé à Saint Brévin les Pins, en Loire-Atlantique, a d’abord constitué une extension de la ferme familiale. En l’occurrence, celle du grand-père de Thierry, l’actuel propriétaire.  C’est en 1962 que ses parents se lancent dans l’aventure, entraînant au passage leurs enfants. Dans un premier temps, le père de Thierry exécute des travaux à l’extérieur et ne s’occupe du camping que l’été.

Mais très vite, le succès est au rendez-vous et l’équipe s’agrandit. Aujourd’hui le Fief tourne avec 15 salariés à l’année et l’effectif monte à 60 salariés en pleine saison ( juillet – août) ! Notre actif directeur connait bien son entreprise. Pensez  donc, il y travaille depuis trente ans ! En fait, depuis l’adolescence. Sa femme Sylvia travaille avec lui, ainsi que l’une de ses filles qui est à l’accueil. C’est que l’entreprise a grandi. Pas si facile de gérer 379 emplacements (dont 205 avec mobile homes) et un superbe quartier VIP avec des installations troisième génération. Bref, un établissement qui mérite ses quatre étoiles, tout en lorgnant une cinquième qui ne devrait pas tarder.

Autant dire que la première piscine rectangulaire, conçue en 1988, ne pourrait plus satisfaire les clients actuels. “Il y a quarante ans, il paraissait absurde de créer une piscine en bord de mer, car ce n’était pas demandé. Les gens venaient pour se baigner dans la mer, se souvient Thierry. Mais très vite, c’est devenu incontournable”.

C’est en 2001 que Thierry et Sylvie décident de se lancer dans l’aventure du parc aquatique. A force d’arpenter les couloirs des salons, Thierry finit par se rapprocher de Diffazur. “Ce qui m’a tout de suite plu, c’était la liberté de formes que proposait l’entreprise ! Rien n’était impossible, se souvient-il. En plus, ils avaient déjà réalisé des projets pour l’hôtellerie de plein air. Plutôt rassurant !” La cerise sur le gâteau, c’est l’accord immédiat avec le directeur commercial de la marque. Le chantier se déroule comme dans un rêve. Le parc aquatique de 500 m2 ouvre ses portes juste à temps pour la saison d’été 2001. Rivière rapide, lagons, toboggans, chutes, jets, balnéo : il y en a pour tous les goûts.

“De toute façon, il n’y a jamais de problèmes avec Diffazur, souligne encore Thierry. Je suis devenu un inconditionnel et n’hésite pas à les recommander à tous mes collègues.” Et c’est bien sûr Diffazur qu’a encore choisi Thierry pour son tout nouveau bébé : le spa Adriana Karembeu qu’il a inauguré en avril 2012.  Diffazur y a créé un magnifique bassin de détente avec rivière de marche en galets, cascades et jets relaxants.

 

http://diffazur.fr/

 

 

http://www.camping-le-fief.com/

Pin It on Pinterest

Share This