Depuis quelques années, le spa s’est popularisé avec des fabricants et des types de produits de plus en plus nombreux. La recherche du bien-être et de la convivialité sont les premiers intérêts procurés par le spa. Mais pour profiter au mieux de votre bain à remous, il convient de bien choisir ses caractéristiques pour assurer sa longévité. Son entretien restera également primordial pour son bon fonctionnement.

 

Aujourd’hui, découvrez les 4 paramètres fondamentaux dans la construction de votre spa !

 

Clair Azur - Spa jacuzzi portable extérieur - 3Le socle.

Votre spa doit être posé sur une base qui isolera les composants électriques du sol. Le but étant également de stabiliser la cuve en équilibrant son poids.

 

La structure.

Selon les modèles, la structure peut être en bois traité avec des peintures ou en acier inoxydable. Ces deux matériaux vous assurent une importante solidité du châssis. L’acier est le plus souvent utilisé. Toutefois, le bois présente l’avantage de mieux absorber les vibrations et de protéger contre l’humidité.

 

La coque.

Posée sur la structure, la coque est généralement thermoformée et donc sans soudure. Pour les coques, on retrouve le plus généralement des revêtements en acrylique chauffés et formés dans un moule. Le but étant qu’elle soit résistante, antidérapante mais aussi agréable au toucher pour les baigneurs.
Après démoulage, la coque reste molle et doit refroidir avant d’appliquer la fibre de verre. Plusieurs couches seront généralement nécessaires afin de la rendre dure et très solide pour qu’elle conserve sa forme.
La coque est alors installée sur la structure.

 

Clair Azur - Spa jacuzzi 7 places - 2

 

L’isolation.

Point essentiel pour assurer la longévité de votre spa, une bonne isolation vous permettra aussi de réduire la durée et la puissance du chauffage et ainsi de faire des économies d’énergie.
La première étape de l’isolation se fait grâce aux couches de fibres de verre. Ce matériau aide à garder la chaleur à l’intérieur du spa en occultant du sol frais.
La seconde étape sert à limiter la déperdition de chaleur. Deux systèmes existent : le « Full Foam » et le « Thermo Guard ». La première solution est réalisée par injection de mousse polyuréthane en dessous du spa c’est-à-dire entre la coque et l’habillage. C’est une isolation performante mais elle présente l’inconvénient de recouvrir la tuyauterie ce qui rend les entretiens compliqués : de ce fait, elle est de moins en moins utilisée. La deuxième solution consiste à appliquer un isolant sur l’habillage du spa : les tuyaux restent ainsi accessibles. Cela permet de conserver la chaleur émise par le système de chauffage et d’empêcher le froid d’y entrer.

 

 

Dernier conseil d’aujourd’hui : sachez qu’un spa bien isolé vous coûtera moins de 30€/mois tandis que la facture peut s’élever jusqu’à 200€/mois si l’isolation est mal réalisée et le spa non couvert après utilisation. Pour le chauffer, pensez aussi à programmer les cycles de chauffage pendant les heures creuses.

 

Prochainement, Miss Pool vous dévoilera les 5 paramètres techniques de votre spa !

RDV demain pour la suite : c’est ici !

 

logo-piscine-bien-etre-2016-fond-blanc
Retrouvez les professionnels du spa
sur le Salon Piscine & Bien-Être
du 03 au 11 décembre 2016
à Paris – Porte de Versailles – Pavillon 2.2 !
La billetterie est ouverte. Dès à présent, profitez des tarifs pré-ventes !

 

bouton-achetez-vos-billets

 

Blue Lagoon Spas CLAIR AZUR LOGO-VF Coast spas Dynamic Spa Europe SpaIrrijardin Nordique France softub  

Pin It on Pinterest

Share This