Quand on s’oriente détente, loisirs, prévention santé et confort, le choix d’un spa devient aussi un choix de vie. Quand Jean-Claude et Jeanine achètent leur spa, ils ont mûri leur décision et se jettent à l’eau avec enthousiasme.

spa boisAncien parfumeur, Jean-Claude s’est établi en Haute-Savoie pour savourer sa « disponibilité », terme tendrement ironique qu’il adopte pour parler de sa retraite. « On ne peut plus parler véritablement de campagne, s’amuse-t-il. C’était vrai il y a trente ans. Aujourd’hui, nous sommes plus ou moins dans la grande banlieue d’Annemasse. »

Disons tout de même que le terme de « grande banlieue » ne rend pas justice à l’environnement verdoyant où se sont installés Jean-Claude et sa femme Jeanine. Normal donc, dans ce cadre de verdure de penser bien-être. Car le couple, pour être à la retraite, n’en est pas moins actif et sportif : vélo pour Jeannine, jardinage intense pour Jean-Claude. Et tout naturellement, l’idée du spa vient s’insinuer dans les réflexions de Jean-Claude. Cela commence par une simple idée : « Ce serait bien de se relaxer dans un spa après le sport », cela continue par les commentaires des amis, qui, eux, ont déjà sauté le pas « On ne pourrait plus s’en passer » et les réponses des médecins : « Oui, cela aide à soulager les douleurs ». A force, l’idée s’installe. Et l’esprit d’extrapoler : « On pourrait le mettre à tel endroit », « Et il faudrait qu’il soit protégé ». Avant de passer tout simplement à l’acte. En 2008, au retour des vacances, Jean-Claude ne perd plus de temps. Il compare rapidement les devis, évalue les performances et les fournisseurs. Avant de porter son choix définitif sur Europe Spa, le tout en moins de 15 jours.

« Dire que cela a changé notre vie serait exagéré, avoue-t-il. Mais il est sûr que notre spa a amélioré notre forme au quotidien. Nous l’utilisons après le sport et à chaque fois que nous en ressentons le besoins : courbatures, fatigue. Et quand nous recevons notre fille et nos deux petites-filles, c’est un peu l’attraction. »
Situé à l’extérieur, mais sous abri, le spa s’utilise toute l’année. Si pour Jean-Claude et Jeanine, la spa attitude n’a pas été une découverte, elle a été néanmoins la confirmation du vieil adage : il n’y a pas de mal à se faire du bien !

www.europe-spa.fr

Pin It on Pinterest

Share This