Difficile pour un centre de détente de faire l’impasse sur l’expérience chaleur… Alors, autant mettre toutes les chances de son côté en étudiant bien les équipements à implanter !

Praticien de bien-être depuis plus de dix ans, Marc se lance dans l’aventure d’Apizen il y a deux ans. Sa longue expérience lui a permis de cerner au plus près les attentes de sa clientèle. Après avoir constaté que Rennes, sa ville, manquait singulièrement de hammams, il se jette à l’eau. « En fait, ici les gens confondent souvent hammam et sauna. Ils ne font pas la différence et imaginent que le sauna est plus sain pour l’organisme. Ce qui n’est pas toujours vrai puisque les températures du sauna vont jusqu’à 80° (pas facile à supporter pour tout le monde), alors que le hammam maintient un 42° qui convient à tous. Ils ont également des réticences sur le plan de l’hygiène, et pensent que l’obscurité, la chaleur et l’humidité sont un milieu propice au développement des bactéries » explique notre entrepreneur.

Et l’hygiène, justement, c’est son domaine. Avec une formation paramédicale dans une première vie (il a démarré comme aide-soignant hospitalier), il applique des process de désinfection drastiques : changement de produits tous les jours (on n’utilise jamais le même désinfectant deux jours de suite, ce qui permet d’éviter erreurs et oublis). Outre l’hygiène, Marc accorde également une grande importance à l’information. « La plupart des établissements ne communiquent pas sur les propriétés des soins et des équipements. Or, j’estime que nous avons un rôle d’information à jouer », ajoute-t-il.

A ce lieu convivial et étudié, il fallait un fournisseur à la hauteur. Marc n’a pas choisi Clair Azur au hasard. « J’ai fait le tour des salons, j’ai pris la peine de discuter avec plusieurs entreprises. Le discours et l’ouverture d’esprit de Clair Azur m’ont bien plus. Après, j’ai contacté certains de leurs clients, et je me suis décidé. »

La collaboration se passe sans incident. Au contraire, Clair Azur s’implique et guide le choix de Marc. « Ils m’ont ainsi conseillé de créer plutôt deux hammams de dix places au lieu d’un seul plus grand. C’est un choix dont je me félicite tous les jours. » Grâce à l’authenticité de son offre, la qualité de sa décoration (murs en tadelakt et mosaïque), notre homme n’a pas grande difficulté à convaincre les Rennais de l’efficacité du hammam ! Sa clientèle augmente de façon exponentielle depuis l’ouverture et se fidélise, grâce à des offres attractives et des prix motivants (l’après-midi au hammam vous revient à 18 euros). Entre la clientèle récurrente, l’événementiel, les enterrements de vie de jeune fille (au minimum trois par semaine), Apizen a su conquérir son public.

Pour en savoir plus :

 

http://www.clairazur.com/

 

http://www.apizen.fr/

Pin It on Pinterest

Share This