Quelle bache d’hivernage pour votre piscine ?

Comment protéger et sécuriser votre piscine en hiver ? Grâce à une bâche d’hivernage ! Elle protège l’eau des polluants extérieurs et évite aux algues et champignons de se développer hors saison. Opaque, filtrante ou avec des volants de sécurité, laquelle choisir et selon quels critères ? On vous explique tout.

 

 

Pourquoi bâcher sa piscine ?

L’intérêt principal d’investir dans une bâche pour l’hiver est d’être tranquille ! Que ce soit du point de vue de l’entretien mais aussi de la sécurité, la bâche protège votre bassin hors saison et permet d’éviter les accidents.

C’est également un excellent barrage aux pollutions extérieures (insectes, branchages, feuille) : votre eau reste propre pour l’hiver et demande moins d’entretien au quotidien. Associée à un liquide d’hivernage, la bâche fait barrage aux champignons et au développement d’algues non désirés.

L’idéal étant d’investir dans une bâche qui vous servira toute l’année pour que votre piscine aie quelques belles années devant elle !

 

Comment choisir la bâche d’hivernage de sa piscine ?

Pour bien choisir votre couverture hivernale, posez-vous les questions suivantes et faites-vous ensuite conseiller par votre pisciniste :

– Quel est le climat de votre région en hiver : est-ce qu’il pleut ou neige beaucoup ? Y’a t-il une grille d’évacuation filtrante pour évacuer les eaux de pluie ?
– Êtes-vous seul à manipuler la bâche ? Vérifiez le poids au mètre carré !
– Est-elle bien aux normes de sécurité pour piscines privées (AFNOR NFP90-308) ?
– Est-elle assez résistante ? Le grammage de 550g/m2 est conseillé : la bâche est assez souple pour être pliée et pas trop lourde. Plus une bâche est épaisse, plus elle est lourde, mais elle risque aussi moins de se déformer.
– Quel système de fixation utiliser ? Destinée à passer l’hiver dehors, la bâche hivernale doit avoir des fixations solides comme des barres de fixations ou des pitons. Pour la seconde option, tout dépend du type de terrain et matériaux (bois, pelouse…) autour de la piscine. Une couverture d’hiver déborde d’environ 40 cm en périphérie du plan d’eau (protégeant également votre liner ou carrelage). On la fixe sur les margelles, ou directement sur le bassin lui-même s’il est hors-sol. Pensez également aux sandows : ce sont les “tendeurs” qui permettent de bien fixer la bâche.

Si votre piscine n’a pas une taille standard, vous pouvez demander à votre pisciniste de vous faire une couverture sur-mesure (prévoyez un budget plus élevé). Toutes les piscines peuvent être recouvertes d’une bâche d’hivernage, à l’exception des piscines à débordement.

 

Les différents types de bâche d’hivernage

Il existe plusieurs types de couverture d’hiver pour une piscine. Les plus courantes sont la bâche opaque, la bâche à barres de sécurité et le volet roulant. Vous trouverez aussi des bâche à bulles (protégeant contre les attaques du soleil). Elles sont souvent vendues au mètre par pied carré.

 

La bâche d’hivernage étanche et opaque

En PVC, cette bâche souple et résistante bloque les rayons du soleil et empêche la formation de mousse, algues et champignons dans l’eau. Fixée au sol par des pitons et des sandows élastiques, elle s’installe facilement et tient bien dans le temps. On la conseille donc pour un hivernage total.
Sachez malgré tout que son point faible réside sur la mauvaise gestion des eaux de pluies ou de neige fondue. Celles-ci peuvent s’accumuler sur la couverture et stagner au milieu du bassin, entraînant un risque d’affaissement de la bâche. On privilégie donc les modèles avec une grille d’évacuation centrale !

 

La bâche filtrante

Il s’agit d’un filet d’hivernage imputrescible, en polypropylène tissé, résistant et léger. Comme la bâche opaque, il filtre les plus grosses impuretés mais le filet laisse passer l’eau et la lumière. Il est donc conseillé de le garder en place moins longtemps sur la piscine ou de traiter l’eau contre la photosynthèse et le développement des algues. C’est donc une bonne solution pour un hivernage actif.

 

La bâche à barres

Cette bâche se fixe avec des barres de maintien en aluminium qui la rendent très résistante. Non seulement elle est esthétique, mais aussi résistante aux déchirures. Elle permet une bonne isolation et maintient la température de l’eau tout en réduisant les pertes d’eau par évaporation. Privilégiez les modèles opaques pour éviter aux algues de se développer.
On peut l’utiliser toute l’année pour sécuriser sa piscine car elle se déroule facilement avec des manivelles. Cependant, pensez à la renforcer en cas de grosse averse ou chutes de neige !

 

Le volet roulant de sécurité

C’est la plus pratique des bâches d’hivernage car elle est très fonctionnelle : l’enroulement (et déroulement) est motorisé. Facile d’usage, le volet roulant est composé de lames remplies d’air et garde l’eau de votre piscine à température tout en la protégeant des pollutions extérieures. Il peut être immergé ou hors-sol. L’avantage du volet roulant ? Il peut couvrir votre piscine toute l’année.

 

 

Vous l’aurez compris, une couverture hivernale est indispensable pour protéger votre piscine, et en assurer la sécurité hors saison ! Maintenant, vous possédez toutes les clés pour bien choisir la bâche d’hivernage de votre piscine.

 

 

Vous souhaitez obtenir plus de conseils sur l’entretien de votre piscine ? Posez toutes vos questions et rencontrez des professionnels sur le Salon Piscine & Spa du 8 au 16 décembre 2018 à Paris !

Obtenir mon billet pour le salon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.