Quel produit anti algue pour votre piscine ?

Eau trouble et bassin glissant… Rien de plus désagréable que de voir proliférer des algues dans sa piscine. Comment éviter qu’elles ne se développent ? En traitant votre eau et en nettoyant régulièrement votre installation. On vous donne les clés d’une piscine propre !

 

Comment détecter les algues de piscine ?

L’eau de votre piscine est verte ? Les parois du bassin sont glissantes ? Il y a fort à parier que les algues y ont élu domicile.
Elles apparaissent :

  • si votre bassin n’est pas assez bien entretenu
  • si le pH de votre eau n’est pas équilibré

Cela peut se produire notamment en cas de fortes chaleurs l’été ou si le filtre de votre piscine nécessite un petit nettoyage. Dans les deux cas, il faut rapidement traiter l’eau pour éviter que les bactéries se développent !

 

Comment éliminer les algues de votre piscine ?

Si les algues sont déjà là, il va falloir agir de façon drastique.

Les actions à réaliser :

  • Commencez par nettoyer le fond du bassin des saletés déposées. Si vous avez un aspirateur de piscine, faites-en usage en douceur.
  • Brossez les parois avec du désinfectant (brome, chlore…) pour enlever les algues mortes.
  • Ajoutez un algicide dans l’eau et laissez agir.
  • Filtrez l’eau jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement claire.
  • Vérifiez votre pH : il doit être entre 7,2 et 7,6.

 

Les produits anti algues

Sachez qu’il existe différents types d’algues (jaunes, rouges, noires, vertes…) mais certains produits les traitent toutes. Celles qui apparaissent en piscine font partie de la famille des algues diatomées : elles aiment la chaleur, l’humidité et la lumière.

Pour les endiguer, il existe plusieurs algicides spécial piscine.

  • Le peroxyde d’hydrogène est très efficace mais doit être manipulé avec précaution. Il peut s’utiliser seul, de façon écologique, en le versant tout simplement dans l’eau devant les buses de refoulement.
  • On peut également l’associer à du Chlore choc (appelé aussi Hypochlorite de calcium) en pastilles ou granulés. Ensemble, ils assurent un traitement plus rapide et puissant. Ils laissent votre piscine propre en quelques heures. Commencez par mettre le chlore dans l’eau et (à raison de 1 mg/l de chlore). Laissez agir une heure puis ajouter le peroxyde d’hydrogène.

Vous pouvez également ajouter un produit clarifiant tel qu’un floculant piscine qui améliore le rendement de votre filtre et désinfecte l’eau.

 

Comment empêcher l’apparition d’algues dans votre piscine ?

Pour prévenir l’apparition des algues, quelques conseils simples sont à retenir :

  • Contrôlez régulièrement le pH de votre bassin (les algues n’aiment pas l’acidité !)
  • Utilisez un algicide en petite dose au quotidien en traitement préventif
  • Nettoyer régulièrement le bassin (parois et fond), mais aussi les filtres et la pompe
  • Utilisez un désinfectant : le chlore étant le plus connu, l’électrolyse au sel, le brome ou l’oxygène actif
  • Un anti calcaire peut être également utile !

Enfin, pensez à investir dans une bâche qui protège l’eau quand vous ne vous baignez pas des impuretés et des UV.

Se baigner dans une piscine à l’eau limpide toute l’année nécessite donc un entretien régulier qui repose sur trois clés : la filtration, l’équilibre de l’eau et la désinfection. Vous pouvez ainsi dire au revoir aux algues et profiter à 100% de votre piscine !

 

Vous souhaitez obtenir plus de conseils sur l’entretien de votre piscine ? Posez toutes vos questions et rencontrez des professionnels sur le Salon Piscine & Spa du 8 au 16 décembre 2018 à Paris !

Obtenir mon billet pour le salon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.