Découvrez notre interview de Marc Idoine, PDG d’Idoine Piscines

Miss Pool : Quelles ont été vos meilleures réalisations ces derniers temps ? Marc Idoine : Chaque piscine et chaque jour, chaque fois que nous livrons à un client la piscine qui lui correspond, unique, ludique ou sportive, spectaculaire ou intimiste.

Notre véritable plaisir et d’aller au bout de la démarche de création, de relever le défi technique pour intégrer dans un univers parisien si exigeant, une source de plaisir originale.

Nous sommes fier cette année, que des établissements comme l’hôtel Burgundy, le Royal Monceau ou le Shangri-La nous aient fait confiance dans cette démarche. Nous sommes également ravis d’apporter à de nombreux clients privés la satisfaction de projets aboutis.

Miss Pool : Qu’est-ce qui fait que votre entreprise « sort du lot » ? M.I : Nous exerçons ce métier à Paris depuis les années 60. Nous entretenons aujourd’hui, plus d’un millier de piscines construites au fil des ans par nos équipes. Notre première spécificité, c’est cette expérience unique dans la réalisation de piscines intérieures parisiennes.

Miss Pool : Comment êtes –vous arrivé dans cet univers ? M.I : Comme un fils indigne en prenant la place de mon père… c’était il y a vingt ans! Et puis finalement, la succession s’est plutôt bien passée.

Miss Pool : Si vous ne faisiez pas ce métier, que feriez-vous ? M.I : Difficile de répondre, j’évolue dans cette univers depuis toujours. J’aurai recherché un métier qui soit à la fois technique dans la suite de mes études d’ingénieur et aussi créatif. Architecte peut être, ou bien designer

Miss Pool : Comment vous qualifieriez-vous ? M.I : Avec beaucoup de parti-pris et de bienveillance …

Miss Pool : Comment vous qualifieraient vos concurrents ? M.I : Pour beaucoup, ce sont d’abord des amis.

Miss Pool : Pouvez-vous nous expliquer votre vision pour votre entreprise ? M.I : Que chacun de ses membres gardent la même passion de satisfaire les attentes de nos clients et de leur faire plaisir.

Miss Pool : Est-ce que votre vie est toute tracée ? M.I : Ce serait bien triste, acceptons l’impermanence des choses et suivons le dharma…

Miss Pool : Quelle sera votre prochaine réalisation ? M.I : Des projets avec des cabinets d’architectures prestigieux pour des clients très discrets.

Miss Pool : Quel a été le plus grand challenge de votre carrière ? M.I : Reprendre, il y a vingt ans, une société qui faisait déjà référence à Paris et me faire un prénom.

Miss Pool : Quelle fut votre meilleure décision professionnelle ? M.I : Concentrer notre activité, là où nous y trouvons du plaisir.

Miss Pool : Quelle fut la pire ? M.I : J’ai du l’oublier.

Miss Pool : Quelles sont vos ambitions à long terme ? M.I : Rendre mes clients heureux.

Miss Pool : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui rejoint votre univers/industrie ? M.I : D’aimer ses clients.

Miss Pool : Quelles autres orientations pourraient prendre votre entreprise ? M.I : Aucune, notre spécificité est notre force.

Miss Pool :Quelles seront les plus grandes problématiques pour votre industrie à l’avenir ? M.I : Aucune idée!

Miss Pool : Comment voyez-vous les besoins des consommateurs évoluer ? M.I : Je constate plutôt une constante dans l’exigence de résultat.

Miss Pool : Quelles sont les tendances que vous voyez émerger ? M.I : Bien sur, comme chacun, la prise de conscience écologique, que nous essayons d’accompagner en rendant l’eau et l’air des piscines plus sains et naturels.

Miss Pool : Quelles sont les plus grandes problématiques à venir ? M.I : Je ne sais pas.

Miss Pool : Quelles opportunités voyez-vous dans votre industrie /milieu ? M.I : Je n’ai pas de vision globale de notre industrie.  Nous évoluons dans un microcosme qui est un monde en soi, qui a ses règles et ses contraintes propres.  Piscinier à Paris est un métier à part entière.

Miss Pool : Quel est le meilleur conseil que vous n’ayez jamais donné ? M.I : Je ne sais pas, que ce soit le meilleur ou le pire, cela dépend toujours de celui qui le reçoit !


Pin It on Pinterest

Share This