Un accident de piscine est vite arrivé (une noyade sur 5 a lieu en piscine !). C’est pourquoi la réglementation sur la sécurité des piscines est stricte : il est obligatoire d’installer un système sécurisant votre bassin. Quels sont-ils ? Comment prévenir les risques ? Découvrez nos conseils prévention pour une baignade en toute sécurité !

Sécuriser sa piscine : une obligation

Depuis 2004, chaque propriétaire de piscine doit impérativement installer l’un des 4 dispositifs de sécurité suivants pour assurer une baignade en toute sécurité autour de son bassin :
1- une barrière de sécurité (norme NF P90-306 )
2 – une alarme sonore (norme NF P 90-307)
3 – un abri de piscine ou véranda (norme NFP 90-309)
4 – une couverture ou des volets de sécurité (norme NF P 90-308).

Le vendeur de votre piscine ou votre installateur doit obligatoirement vous fournir une note technique du dispositif choisi.

Attention : selon l’article L. 152-12 du Code de la construction et de l’habitation, si un propriétaire de piscine ne respecte pas son obligation de mettre en place un dispositif de sécurité autour de sa piscine, il peut encourir une peine pouvant aller jusqu’à 45 000€.

Toutes les piscines sont-elles concernées ? Non ! Les piscines gonflables, intérieures, ou hors sol ne sont pas en cause, mais quel que soit votre type de piscine, vous devez suivre des règles de sécurité élémentaires pour prévenir un accident, notamment en présence d’enfants ! Quelles sont-elles ?

Comment sécuriser la baignade d’un enfant ?

Avoir un système de sécurité est indispensable, mais ne vous prévaut pas de quelques réflexes supplémentaires comme de toujours surveiller les enfants en bas âge qui se baignent ou jouent autour de la piscine (un enfant peut facilement tomber dans l’eau en chahutant).

Sachez que malheureusement, les noyades de jeunes enfants sont fréquentes dans les piscines privées : la noyade accidentelle est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans en France. Raison de plus pour bien sécuriser votre bassin et être vigilant.

Voici donc quelques règles de base de prévention à suivre pour éviter les accidents :

    • 1.

    • Évitez les comportements à risques (bains immédiats après un repas copieux ou alcoolisé, sauts dangereux…).

2.

    • Ne pas laisser un enfant de moins de 5 ans seul près d’une piscine ou se baigner sans surveillance. Même s’il a pied, surveillez votre enfant : 20 cm d’eau suffisent pour se noyer, en quelques secondes.

3.

    • L’équiper d’un équipement de sécurité : brassards adaptés, maillot flotteur (attention à certaines bouées qui, si elles se retournent, peuvent s’avérer dangereuses)

4.

    • Apprendre le plus tôt possible aux enfants les consignes de sécurité

5.

    • Leur apprendre à nager dès qu’ils sont en âge.

6.

    • Limiter le nombre d’enfants dans l’eau pour faciliter la surveillance.

7.

    • Ne laissez pas les enfants jouer avec les bouches d’aspiration.

8.

    • Si possible, baignez-vous en même temps qu’eux pour intervenir le plus rapidement possible si besoin.

9.

    • Désignez un adulte responsable car en groupe, on a souvent tendance à relâcher son attention, pensant qu’un autre adulte surveille.

10.

    • Ne rien laisser près d’une barrière qu’un enfant puisse escalader pour accéder au bassin et bien fermer les accès.

11.

    • Sécuriser l’accès aux produits d’entretien de la piscine.

12.

    • Mettre les boutons de contrôle des systèmes de sécurité hors de portée des enfants (idéalement à plus de 1m20 de haut)

13.

    • Toujours vérifier en fermant l’accès au bassin qu’il ne reste plus personne à proximité.

14.

    • Gardez à proximité du bassin une perche, une bouée et un téléphone afin d’avertir les secours en cas d’accident.

15.

    • Sortir les objets flottants (jouets, bouées…) après chaque baignade pour éviter de tenter les enfants de venir jouer avec.

16.

    • Retirer l’échelle des piscines hors-sol.

17.

    • Faire appel à un contrôleur technique pour vous assurer que votre système de sécurité est correctement installé et contrôler régulièrement son bon fonctionnement.

18.

    • Remettre en place le système de sécurité immédiatement après la fin de la baignade (recouvrir le bassin, fermer les portes, …).

19.

    • S’il fait très chaud et que l’eau est froide, entrez progressivement dans le bassin pour éviter les risques d’hydrocution

20.

  • Garder en tête le numéro d’urgence 112.

N’hésitez pas à afficher quelques règles au bord de la piscine, pour que les enfants les aient toujours en tête !

Vous l’aurez compris, dispositif de sécurité ou non, un seul mot d’ordre lors des baignages en piscine : la vigilance s’impose ! N’oubliez pas que vous restez le principal responsable de la sécurité des baigneurs dans votre bassin.

Pin It on Pinterest

Share This