Miss Pool : Quelles ont été vos meilleures réalisations ces derniers temps ?
Stéphane Mifsud : Euh, l’achat d’une grande maison

M.P. : Qu’est-ce qui fait que vous « sortiez du lot » ?
S.M. : Juste être pro et ne rien lâcher !


M.P. : Comment êtes vous arrivé à l’apnée ?

S.M. : J’ai grandi à l’île de la Réunion, j’y ai attrapé le virus, à 11 ans je tenais 4 minutes 30 secondes en apnée

M.P. : Quelles sont les qualités nécessaires pour pratiquer l’apnée ?
S.M. : L’apnée loisir est ouverte au plus grand nombre : découverte de son intérieur, du milieu marin …. Ce que je pratique, c’est de l’apnée extrême.

M.P. : Si vous ne pratiquiez pas ce sport, lequel pratiqueriez vous ?
S.M. : Tennis, squash, triathlon, planche à voile, randonnée, en fait je pratique en amateur ces autres sports aussi !

M.P. : Comment vous qualifieriez-vous ?
S.M. : Têtu, besogneux, perfectionniste !

M.P. : Comment vous qualifieraient vos confrères apnéistes ?
S.M. : Il faut juste leur demander.

M.P. : Est-ce que votre vie est toute tracée ?
S.M. : Mon sport est extrême mais calculé, ma vie est atypique mais en partie tracée, j’en suis soucieux…

M.P. : Quelle sera votre prochain défi ?
S.M. : Ce sera un rêve que je devrai réaliser, ca va venir…

M.P. : Quel a été le plus grand challenge de votre carrière ?
S.M. : Être le premier homme à dépasser les 10 minutes en apnée et être le seul à avoir franchi les 11 minutes.

M.P. : Quelle fut votre meilleure décision professionnelle ?
S.M. : Abandonner ma carrière d’enseignant sportif pour retenir mon souffle au quotidien, aucun regret, que du plaisir !!!

M.P. : Quelle fut la pire ?
S.M. : Je ne pense pas m’être trompé, l’avenir me le dira…

M.P. : Quelles sont vos ambitions à long terme ?
S.M. : Juste vieillir sans manqué d’air (rires).

M.P. : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui rejoint votre spécialité ?
S.M. : Il faut vivre ces rêves à fond, être patient et savoir bien s’entourer.

M.P. : Quel est le meilleur conseil que vous n’ayez jamais donné ?
S.M. : J’attache beaucoup d’importance à la transmission, ca me fait grandir.

M.P. : Quel est le pire conseil que vous n’ayez jamais donné ?
S.M. : Retenez votre souffle et suivez moi sous l’eau tout va bien se passer !

A lire aussi :
Stéphane Mifsud, parrain du Club Piscine sera présent sur le Salon Piscine & Spa, du 3 au 11 décembre 2011 à Paris

Pin It on Pinterest

Share This