Yves Allibert - Irrijardin

Miss Pool : Quelles ont été vos meilleures réalisations ces derniers temps ?
Yves Allibert : La forte croissance de notre réseau malgré la situation économique difficile, passé de 17 points de vente à 58 en 6 ans (avec une perspective de 68 magasins  au printemps 2012).

M.P. : Qu’est-ce qui fait que votre entreprise « sort du lot » ?
Y.A. : Irrijardin est un réseau de magasins spécialisé sur 3 marchés distincts mais fortement liés les uns aux autres par la notion de l’eau et de sa gestion.  Nous vendons des piscines, des spas et de l’arrosage intégré.  Nous nous adressons  donc au particulier avec une offre multiple d’équipements et de produits pour satisfaire son envie d’améliorer son jardin.
Nos atouts sont certainement notre capacité d’écoute et de service et de pouvoir satisfaire pratiquement tous les projets qui nous sont présentés.

 

M.P. : Comment êtes-vous arrivé dans cet univers ?
Y.A. : J’avais depuis longtemps l’envie de développer une entreprise.  Alors que je travaillais au sein du groupe Teisseire en tant que Directeur Commercial  International,  j’ai eu l’opportunité en 2002 de prendre une participation  et d’entrer chez Irrijardin pour développer cette petite société familiale en plein essor.

M.P. : Si vous ne faisiez pas ce métier, que feriez-vous ?
Y.A. : Je  prendrai le temps de marcher dans des grands espaces entourés d’une faune sauvage et d’une flore resplendissante !

M.P. : Comment vous qualifieriez-vous ?
Y.A. : Homme simple et abordable, avec beaucoup  d’idées et de projets en permanence,  parfois trop… me dit-on !

M.P. : Comment vous qualifieraient vos concurrents ?
Y.A. : Le requin de la piscine, les dents de la mer !

M.P. : Pouvez-vous nous expliquer votre vision pour votre entreprise ?
Y.A. : Ce qui fait la qualité d’une entreprise  au-delà de son dynamisme et de ses activités, ce sont les hommes. C’est pourquoi dans nos valeurs l’intégration de l’homme au cœur du développement de l’entreprise  est une notion primordiale.  Cela  se traduit dans nos rapports entre nos équipes, nos relations avec nos partenaires et bien sûr nos clients. Sans cette valeur, le commerce ne peut survivre.

M.P. : Est-ce que votre vie est toute tracée ?
Y.A. : Comme un super robot de piscine, elle suit un programme aléatoire, efficace et déterminé

M.P. : Quelle sera votre prochaine réalisation ?
Y.A. : Réussir notre association avec « Les Jardins du Cœur », programme d’insertion organisé par les Restos du Cœur, auquel nous participerions en apportant nos compétences en micro- irrigation et gestion de l’eau.

M.P. : Quel a été le plus grand challenge de votre carrière ?
Y.A. : Marcher dans les traces du  fondateur d’Irrijardin, tout en imprimant ma marque  à l’entreprise et en faisant adhérer toutes les équipes Irrijardin aux divers projets de développement de l’entreprise.

M.P. : Quelles seront les plus grandes problématiques pour votre industrie à l’avenir ?
Y.A. : La gestion de l’eau.

M.P. : Comment voyez-vous les besoins des consommateurs évoluer ?
Y.A. : Un besoin grandissant de bien-être, de confort et convivialité chez soi dans un cadre budgétaire optimisé.

M.P. : Quelles sont les tendances que vous voyez émerger ?
Y.A. : Des bassins plus petits, mieux équipés et de la domotique dans le jardin.


www.irrijardin.fr

Pin It on Pinterest

Share This