Le Blog du Salon Piscine & Bien-Être
L'Incontournable pour réussir ses projets Piscine, Abri, Spa, Sauna & Hammam ...
Salon Piscine & Bien-Être2 au 10 décembre 2017 | Paris, Porte de Versailles

Des piscines relookées par Brigitte Dematteis, designer de paysages…

Un paysagiste pour harmoniser mon jardin avec ma piscine ?

Avant/Après ou de l’intérêt de faire appel à un paysagiste.

Si le bassin est certes l’élément essentiel de l’espace piscine, le jardin qui l’entoure est sans conteste son faire valoir. Pas question de faire l’impasse sur cet élément capital. La preuve !

Brigitte Dematteis, designer de paysages installée depuis 1989 dans la région de Grasse est une spécialiste des espaces azuréens. Elle propose ses services aux particuliers installés sur la Côte d’Azur qui désirent repenser ou sublimer leurs jardins.
Voici deux exemples de ses réalisations. Enrichissantes car totalement différentes, mais aussi en raison du changement d’ambiance que peut apporter une idée éclairée… sans pour autant tout bouleverser.

 

 

Un jardin de 500 m2 en plein centre-ville à Nice

1-avant-mont-boron

 

AVANT : un jardin triste et vieillot, aux espaces mal définis, qui semblait être utilisé pour deux fonctions seulement : accueillir une piscine couverte d’un abri haut (trop) volumineux et servir de passage pour atteindre la maison. La fonctionnalité de l’ensemble avait occulté tout charme. Les utilisateurs de la piscine ne bénéficiaient pas non plus d’un environnement attractif.

Résultat : rien n’incitait à profiter de cet espace de verdure pourtant fortement recherché en centre-ville.

 

 

LA PROBLÉMATIQUE : une petite surface, difficilement accessible pour cette propriété située dans une impasse où l’accès n’est possible qu’après une succession d’escaliers.

 

 

2-apres-mont-boron

 

 

APRÈS : l’exploitation de l’espace autour de la piscine – trop massive pour la surface disponible – a été brillamment accomplie.
« Pour dissimuler un défaut, le mieux est de « jouer » avec » indique Brigitte Dematteis. Le relooking est alors complet pour ce jardin qui a pu reprendre vie 2 mois après le début des travaux. Elle précise avoir « imaginé ce jardin comme un peintre réalise sa toile. Avec des touches de couleurs, des jeux d’ombre et de lumière… Au printemps les romarins et les gauras donnent des nuances douces et fraîches… Je conçois les jardins pour qu’ils soient un spectacle toute l’année.»

 

Deux maîtres-mots :
S’adapter à l’existant et se conformer aux habitudes de vie des propriétaires

 

 

Découvrez le second exemple dans l’article de PiscineSpa.com !
Impression