Le Blog du Salon Piscine & Bien-Être
L'Incontournable pour réussir ses projets Piscine, Abri, Spa, Sauna & Hammam ...
Salon Piscine & Bien-Être2 au 10 décembre 2017 | Paris, Porte de Versailles

22 questions à Samy Bibay, Président d’EverBlue

Ce qui nous a séduit…

Samy BIBAY-Everblue

Miss Pool : Quelles ont été vos meilleures réalisations ces derniers temps ? Samy Bibay : Prendre conscience qu’il fallait tout remettre en question et fixer des challenges ambitieux.

Miss Pool : Qu’est-ce qui fait que votre entreprise « sort du lot » ? S.B. : Nous croyions réaliser des bassins de bonne qualité avec des produits différenciés. Notre performance est d’en faire beaucoup et régulièrement.

Miss Pool : Comment êtes –vous arrivé dans cet univers ? S.B. : Par le traitement de l’eau, avec affinité pour la filtration piscine.

Miss Pool : Si vous ne faisiez pas ce métier, que feriez-vous ? S.B. : J’aurais pu faire cent métiers autres. Question d’intensité et de passion, uniquement.

Miss Pool : Comment vous qualifieriez-vous ? S.B. : Dynamique.

Miss Pool : Comment vous qualifieraient vos concurrents ? S.B. : Mystère et autres qualificatifs. Aucune idée et peu importe.

Miss Pool : Pouvez-vous nous expliquer votre vision pour votre entreprise ? S.B. : Persévérer et amplifier en vue du futur…pour un autre

Miss Pool : Est-ce que votre vie est toute tracée ? S.B. : En quelque sorte, oui.

Miss Pool : Quelle sera votre prochaine réalisation ? S.B. : Objectif 120 implantations. Occuper le terrain !

Miss Pool : Quel a été le plus grand challenge de votre carrière ? S.B. : Chaque étape a été intéressante.

Miss Pool : Quelle fut votre meilleure décision professionnelle ? S.B. : Chaque décision, chaque quart d’heure.

Miss Pool : Quelle fut la pire ? S.B. : Il n’y a pas de mauvaise décision, seulement des absences de décisions.

Miss Pool : Quelles sont vos ambitions à long terme ? S.B. : L’excellence pour le réseau et les équipes Centrale Everblue.

Miss Pool : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui rejoint l’univers de la piscine ? S.B. : Être précis, rigoureux, travailleur, intègre. Le reste est de la littérature.

Miss Pool : Quelles autres orientations pourraient prendre votre entreprise ? S.B. : Exploiter un créneau ponctuel sur un produit intéressant,…bientôt.

Miss Pool : Quelles seront les plus grandes problématiques pour votre industrie à l’avenir ? S.B. : Le marché est de dimensions réduites. Il y a beaucoup trop de  monde pour un marché restreint. Il faut élaguer sévère.

Miss Pool : Comment voyez-vous les besoins des consommateurs évoluer ? S.B. : Les besoins des consommateurs sont toujours des mêmes. Excellence, service, confort, plaisir, facilité, pas cher.

Miss Pool : Quelles sont les tendances que vous voyez émerger ? S.B. : La tendance constante. Le meilleur pour le moindre prix. D’où l’intérêt de la posture et du créneau.

Miss Pool : Quelles sont les plus grandes problématiques à venir ? S.B. : Les problèmes ne viennent pas du métier mais de l’environnement politique, judiciaire, économique. Les repères sont médiocres. Les opportunismes l’emportent sur l’essentiel et l’intérêt général.

Miss Pool : Quelles opportunités voyez-vous dans votre industrie/milieu ? S.B. : Lorsque le pays ira mieux, l’industrie de la piscine sera moins agressée et convoitée par des charlatans.

Miss Pool : Quel est le meilleur conseil que vous n’ayez jamais donné ? S.B. : Ne compter que sur soi-même et ses équipes. Affirmer des règles simples avec constance et obstination.

Miss Pool : Quel est le pire conseil que vous n’ayez jamais donné ? S.B. : Le même. Assumer le conseil précédent, c’est déjà faire montre d’un peu de caractère.

www.everblue.com

Le plongeon à portée de table : piscine et jardin dans la maison

Alphonse Allais voulait mettre les villes à la campagne. Régis n’est pas si ambitieux : mettre sa piscine et son jardin dans sa maison lui suffit !

Propriétaire depuis dix ans d’une maison en pleine campagne, Régis rêvait depuis trois ans déjà de lui adjoindre une piscine. Il faut dire que l’ensoleillement ne pose guère de problème au Pays Basque et qu’au plus fort de l’été, un plan d’eau a toutes les séductions !

Mais pas question pour ce dynamique quadragénaire de se contenter d’un « espace de bien-être aquatique » quelque part sur son terrain. Il imagine autre chose. Au lieu de placer son bassin à côté de la maison, pourquoi ne pas prolonger sa maison pour venir à la rencontre de cette dernière, voire de l’intégrer ? Car Régis est un homme de l’art : entrepreneur de travaux publics, il voit loin et sait préparer ses projets. Sa maison comporte un rez-de-chaussée et un étage. Pourquoi ne pas allonger la surface, construire des pièces supplémentaires pour créer un nouvel espace de vie ?

Peu à peu, le projet prend vie. Notre entrepreneur convoque un architecte, avec lequel il va concevoir de nouveaux volumes. A l’arrivée, la maison s’est vue allongée de 125m2, avec une nouvelle cuisine, une salle à manger, une salle de bains et une chambre : de quoi révolutionner la disposition des lieux. Près d’un an se passe avant la réalisation effective et la construction de la piscine.

Là encore, rien n’a été laissé au hasard.  « J’ai choisi une piscine suffisamment grande pour nager vraiment (et pas seulement patauger)  : 15x4m, cela représente tout de même un joli plan d’eau de 60m2 ! Le bassin à  débordement, c’est pour l’esthétique. Comme elle est orientée vers la campagne, on n’aperçoit que de l’eau et de la verdure.  Rien de mieux pour se sentir mieux, d’un coup. » L’arrivée du bassin et de l’extension de la maison ont changé radicalement les habitudes du maître de maison. Avec Sandrine, sa femme, ils utilisent tous les jours leur piscine. « Même l’hiver, une fois recouverte de son volet, elle reste encore un élément incontournable. Et surtout, le reste du temps, quand il fait beau, et que nous ouvrons toutes les baies vitrées, de la table à l’eau, il suffit d’un simple plongeon… ».

www.carrebleu.fr

 

Sit In Pool, pour vivre de jour comme de nuit dans votre piscine


Avec ce beau temps, vous vouliez des vacances et vous les avez eues (vraiment le luxe de nos jours !). Pour profiter de l’occasion, tout en ne s’aventurant pas plus loin qu’au bord de votre piscine (et en ne vous mouillant pas trop accessoirement) voici la solution : le « canapé Sit In Pool ». Il est moelleux comme le gâteau au chocolat de votre grand-mère (ou de votre mère pour se fâcher avec personne…).

Habillé, il porte une housse externe en nylon waterproof et contient à l’intérieur une membrane de 400 litres de billes polystyrène, qui est entièrement déhoussable. Donc lavable facilement… oui je sais vous êtes soulagé.

La palette de couleurs disponible, vous laisse faire votre choix entre les 10 coloris selon votre humeur !

Pour apprécier cette merveille, allongez-vous avec votre musique relaxante favorite et laissez-vous emporter dans une bulle de bien-être. Si vous êtes un amoureux de lecture, c’est le moment d’en profiter! Installez-vous bien dans cette boule de bien-être, ce pouf se pliera non pas en 4 mais en 10 000 pour vous.

Il est vraiment incontournable ce petit  canap’ (il fait juste 110x120x60) avec son côté éco-responsable : il vous détend, meuble et colore. Voilà la révolution de votre outdoor, où tangage, gonflage et perçage ne seront plus qu’un mauvais souvenir…

 

www.sitinpool.com

Nostalgie Impériale : piscine, sauna, hammam version luxe à Biarritz

Pour conjuguer nostalgie impériale et bien-être de luxe, une adresse incontournable : le spa Impérial Guerlain à l’Hôtel du Palais, à Biarritz.

2 900m2 sur 5 niveaux : la formule magique de cet endroit dédié au bien-être est composée de savoir-faire, d’élégance, de compétence…et d’imagination. Au cœur du spa, une exceptionnelle piscine couverte avec nage à contre-courant et cols de cygne, occupe une rotonde aux baies vitrées donnant directement sur l’océan.  Les colonnes spectaculaires donnent au lieu une touche de réminiscence romaine. Deux saunas et deux hammams (palace oblige) complètent l’offre détente, sur fond de terrasse et de verdure.

Au rez-de-chaussée, le salon Eugénie et sa terrasse, tout de bois exotique décoré vous accueille pour un instant de relaxation pure, face à la mer.  Murs patinés à l’ancienne, le tout décoré sur le thème de l’Orchidée de Guerlain, des œuvres à la feuille d’or ou des fresques : les huit cabines témoignent d’un luxe rare et d’un goût très sûr, tout comme l’étage consacré à la coiffure.

Le choix des équipements

Le décorateur Philippe Belloir, qui avait déjà le Ritz Health Club à son actif, a ici réalisé tous les plans de la piscine, et l’a faite réaliser par une entreprise locale. Les saunas sur mesure, ainsi que les pompes du hammam ont été fournis par Tylo. Les équipements d’hydrothérapie (baignoire balnéo et table de douche sous affusion) viennent de chez Somethy.

 

 

 

 

 

www.hotel-du-palais.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

www.somethy.fr

 


www.tylo.com

 

 

 

 

 

20 questions à Stéphane Goulet, coordinateur de L’Esprit Piscine

Ce qui nous a séduit…

Miss Pool : Quelles ont été vos meilleures réalisations ces derniers temps ? Stéphane Goulet : Des piscines « Miroir » car elles transcendent le décor…

Miss Pool : Qu’est-ce qui fait que votre entreprise « sort du lot » ?
S.G :
Peut-être l’importance qu’elle accorde à la création de projets uniques !

Miss Pool : Comment êtes-vous arrivé dans cet univers ? S.G : Avec un faible bagage scolaire et un bon entourage familial…


Miss Pool : Si vous ne faisiez pas ce métier, que feriez-vous ?
S.G : Des études…

Miss Pool : Comment vous qualifieriez-vous ? S.G : Comme quelqu’un qui travaille sérieusement sans se prendre au sérieux !

Miss Pool : Comment vous qualifieraient vos concurrents ? S.G : C’est à eux de le dire..

Miss Pool : Pouvez-vous nous expliquer votre vision pour votre
entreprise ?
S.G : Des réalisations sur mesure, des clients satisfaits, des entreprises pérennes.

Miss Pool : Quelles autres orientations pourraient prendre votre
entreprise ?
S.G : Aucunes, à part continuer notre développement en fédérant de nouvelles entreprises autour de nos valeurs.

Miss Pool : Quelle sera votre prochaine réalisation ? S.G : Une piscine à débordement sur paroi de verre…

Miss Pool : Quel a été le plus grand challenge de votre carrière ?
S.G :
Participer à la création de notre groupement de constructeurs indépendants.

Miss Pool : Quelle fut votre meilleure décision professionnelle ? S.G : Créer une enseigne qui appartient à ses membres.

Miss Pool : Quelle fut la pire ? S.G : Cela aurait pu être la pire, mais la moralité des hommes et leur implication fait que l’aventure est belle !

Miss Pool :  Quelles sont vos ambitions à long terme ? S.G : Garder notre cap et viser l’excellence.

Miss Pool :  Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui rejoint l’univers de la piscine ? S.G : Aborder ce métier avec une véritable valeur ajoutée.

Miss Pool : Quel est le meilleur conseil que vous n’ayez jamais donné ?
S.G :
J’ai un avis sur tout…

Miss Pool :  Quel est le pire conseil que vous n’ayez jamais donné ? S.G : Et surtout un avis !

Miss Pool : Comment voyez-vous les besoins des consommateurs évoluer ?
S.G :
Plus de design, plus de confort, plus de service.

Miss Pool : Quelles sont les tendances que vous voyez émerger ? S.G : L’art de vivre autour de la piscine, la domotique…

Miss Pool : Quelles sont les plus grandes problématiques à venir ? S.G : Je suis plutôt optimiste sur l’avenir de notre métier qui tend à se rationaliser un peu plus chaque jour sous l’impulsion de notre fédération (ndlr : la FPP).

Miss Pool : Quelles opportunités voyez-vous dans l’univers de la piscine ?
S.G :
Je n’y vois pas d’opportunités mais plutôt un intérêt à aller vers des projets de plus en plus créatifs accompagnés d’une réelle politique de service.


www.esprit-piscine.fr

Bois et eau : un rêve de piscine feng shui !

On peut n’avoir aucune notion de feng shui, cet art de vivre chinois plusieurs fois millénaire et faire preuve tout de même d’un instinct énergétique très sûr. Quel meilleur mariage en effet que l’eau et le bois, un véritable cycle de construction pour un praticien chinois… et une source de bien-être constante pour ceux que les philosophies orientales laissent de marbre.

Pas question pour Jean-Paul de poser sa nouvelle piscine dans un environnement béton, aussi design soit-il. Son élément à lui, c’est le bois, matière qu’il travaille depuis des années, même s’il ignore qu’il s’agit là effectivement de son énergie de naissance. Il ne croit à aucune de ces « prédestinations », mais force est de reconnaitre que le dynamique quinquagénaire dirige depuis des années une scierie et un commerce de bois.  Mais pas n’importe lequel… « Du bois local, précise-t-il avec fierté. Je suis allergique aux bois exotiques, il me faut du bois bien de chez nous », ajoute-t-il avec un sourire. Exit donc le teck et autres essences venues d’horizons lointains.  A lui, le pin robuste, les nuances chatoyantes du merisier et les sombres accents du chêne.

Il ne faut donc pas s’étonner que sa dernière maison, construite il y a un peu plus de deux ans, soit réalisée… en bois ! N’allez pas pour autant vous imaginer un chalet rustique au fond des bois. Si la forêt est bien présente (à un kilomètre tout de même), c’est une maison contemporaine et originale qui l’a séduit. « Le bois est un matériau vivant et chaleureux  : la maison n’est jamais humide, elle est chaude en hiver et fraîche en été : le rêve ! » Adepte convaincu des piscines, (sa maison précédente en était déjà pourvue), il fait construire en même temps que l’habitation, un bassin rectangulaire de 12m sur 4,50. Il a balayé d’un geste toutes les suggestions de terrasses. C’est lui-même qui va concevoir l’environnement de sa piscine, en chêne sombre et solide. L’ensemble constitue un prolongement naturel de la maison, un salon d’été sans démarcation, où l’on passe d’un univers à l’autre sans presque s’en apercevoir.  « Même lorsque nous n’utilisons pas le bassin, je laisse tourner la piscine, car pouvoir contempler cette surface lisse et liquide environnée de bois m’apaise et me ressource » commente-t-il.

Il se sert de sa piscine  cinq mois par an.  « Il va falloir d’ailleurs que notre piscinier nous fournisse une couverture rigide » , réfléchit-il. Car l’achat d’un abri est une des rares sources de discorde entre Jean-Paul et sa femme Françoise. Cette dernière préférerait un abri haut, pour utiliser le bassin en permanence. Jean-Paul, lui, ne veut rien de plus qu’un abri bas, qui ne dénature pas le paysage.  Et aucun modèle passé en revue n’a pu les satisfaire. « Je n’ai pas construit une maison contemporaine pour la défigurer en posant une cabane devant, tout de même  » s’insurge-t-il. ce sera donc certainement un volet rigide. Et un ponton en bois pour recouvrir le tout, peut-être ? Quand on aime…

www.piscines-caron.com

www.piscinalis.com

Escaform Premium Balneo System® : des « bulles de bien-être » en piscine

 

Il fut une époque où « massage » rimait avec « institut de beauté », maintenant il se peut qu’il rime aussi avec « piscine». Grâce à la nouvelle gamme d’escaliers multifonctions des Piscines Waterair, votre piscine se transforme en masseur et  prend soin de vous et rien que de vous !!!

Je m’explique ….. La  gamme  Escaform Premium Balneo System ® peut contribuer à votre détente avec ses « bulles de bien être ».
C’est avec une paroi de séparation acrylique transparente que voit le jour votre espace balnéo à débordement d’eau qui par son effet cascade donne une impression de renouvellement…Et oui, vous vivrez une expérience purement magique puisque c’est dans les mains d’Estrella (la fée de l’eau alias le réchauffeur électrique), que votre eau sera chauffée jusqu’à 34°C.

En plus d’un massage sur-mesure tonifiant et revitalisant pour soulager les tensions musculaires et affiner la silhouette, l’Escaform Premium Balneo System ® se plie en quatre (et oui, pas mal pour un escalier…) pour vous initier à un voyage lointain au-delà des sens.

A votre disposition se trouve un diffuseur de parfum qui vous plonge dans un univers de détente. C’est prouvé scientifiquement : l’aromathérapie, au-delà du simple plaisir olfactif, est bien une réelle thérapie pour chasser le stress.  Donc fini le train-train quotidien, et  le « stress » ne sera plus qu’un mot désuet de votre vocabulaire car vos soirées seront illuminées grâce à l’Escalight ® (6 spots à LED intégrés dans l’escalier).

Et le dernier atout mais pas le moindre : le pré-équipement pour électrolyseur afin de faciliter l’entretien de votre piscine. Alors plus serein et plus rassuré quant à votre quotient  bien-être ?

A noter :

Piscines Waterair lauréate du Janus de l’Industrie 2010 (mention soutenue par l’ADEME), répondant aux  « 5 E : Ergonomie, Esthétique, Economie, Ethique et Emotion.

Label observeur du design 2011 Prix international de design pour Escaform Balneo System ®.


www.waterair.fr

19 questions à Jean-Louis Desjoyaux, PDG des Piscines Desjoyaux

Ce qui nous a séduit…


Miss Pool : Quelles ont été vos meilleures réalisations ces derniers temps ? Jean-Louis Desjoyaux : Ma première petite fille !

Miss Pool : Qu’est-ce qui fait que votre entreprise « sort du lot » ? J.L.D : L’univers Desjoyaux …  1° son concept : le coffrage, la filtration sans canalisation et 2° la vente : la puissance de notre réseau mondial.

Miss Pool : Comment êtes-vous arrivé dans cet univers ? J.L.D: Grâce à la volonté de Jean Desjoyaux d’avoir réalisé une piscine pour sa famille en 1966.

Miss Pool : Si vous ne faisiez pas ce métier, que feriez-vous ? J.L.D : Du génie civil et de la promotion immobilière.

Miss Pool : Comment vous qualifieriez-vous ? J.L.D : Persévérant.

Miss Pool : Comment vous qualifieraient vos concurrents ? J.L.D : De confrère.

Miss Pool : Quelles autres orientations pourraient prendre votre entreprise ? J.L.D : La création et l’injection de produits recyclés.

Miss Pool : Quelle sera votre prochaine réalisation ? J.L.D : Un atelier de production de liner standard entièrement automatisé.

Miss Pool : Quel a été le plus grand challenge de votre carrière ? J.L.D : La réussite de mes enfants !

Miss Pool : Quelle fut votre meilleure décision professionnelle ? J.L.D : De construire un site industriel entièrement intégré et automatisé.

Miss Pool : Quelle fut la pire ? J.L.D : L’échec du lancement d’une piscine en kit.

Miss Pool : Quelles sont vos ambitions à long terme ? J.L.D : D’être le leader mondial avec 1 000 points de vente et réaliser 50% CA en France et 50% à l’export.

Miss Pool : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui rejoint l’univers de la piscine ? J.L.D : D’aimer ses clients !!!!

Miss Pool : Quel est le meilleur conseil que vous n’ayez jamais donné ? J.L.D : Le travail en équipe.

Miss Pool : Quelles seront les plus grandes problématiques pour votre industrie à l’avenir ? J.L.D : Conserver sur le long terme mes équipes et mon encadrement.

Miss Pool : Comment voyez-vous les besoins des consommateurs évoluer ? J.L.D : De manger du web, de se lever et de se coucher avec le web !!!

Miss Pool : Quelles sont les tendances que vous voyez émerger ? J.L.D : La piscine sans entretien.

Miss Pool : Quelles sont les plus grandes problématiques à venir ? J.L.D : La croissance de l’économie et la stabilité politique mondiale.

Miss Pool : Quelles opportunités voyez-vous dans l’univers de la piscine ? J.L.D : De belles années compte tenu du parc mondial actuel.

www.desjoyaux.fr


L’Escalier Jet Set, sonne comme un brin people

 

L’escalier filtrant Jet Set, c’est le confort tout-en-un !
Vous avez un projet piscine et vous souhaitez plein d’équipements mais pour autant esthétisme et confort sont-ils vos priorités ? Alors optez pour l’escalier Jet Set, d’abord utile il n’en est pas moins reposant et agréable.
Vous pourrez ainsi piquer une tête après une journée difficile pour vous ressourcer ou regarder les prouesses de votre moitié tout en étant à côté, assis confortablement sur l’escalier Jet Set.
Je vous explique… derrières les marches de l’escalier Jet Set, qui fait office de siège, est dissimulé le système de filtration, pour une eau saine et limpide. Et oui ni vu ni connu !
L’escalier est inséré entre 2 panneaux de structure de la piscine (jusqu’à 12x6m) et s’équipe de plusieurs options selon vos besoins : blower, nage à contre courant, hydrothérapie façon spa. L’eau dans tous ses états comme vous ne l’avez jamais vu, qui va vous mettre dans tous vos états…
Hydrothérapie et balnéothérapie pour prendre soin de vous jusqu’au fond des eaux (os ?).
Et c’est parti, on chasse le stress et la fatigue en améliorant la circulation sanguine.
Cela peut aussi être reposant pour les futures mamans pendant leur grossesse.
Mais également  pour les (futurs) sportifs qui veulent se muscler un peu, avec la nage à contre courant qui les attend avec impatience.
Pour un esprit sain dans un corps sain, (oui oui vous avez déjà entendu ça quelque part…) optez pour un petit moment de détente au bord de la piscine…ooops au bord de l’escalier Jet Set ! C’est un bon moyen de récupération, vous verrez !!!

www.desjoyaux.fr

15 questions à Nicole Guinot, PDG des Piscines Galion

Ce qui nous a séduit …
Nicole GUINOT - Piscines Galion

Miss Pool : Quelles ont été vos meilleures réalisations ces derniers temps ? Nicole Guinot : Nous avons mis au point une petite « piscine-balnéo ». De forme carrée, elle allie les plaisirs de la thalasso (buse massante, nage à contre courant, bain bouillonnant) aux plaisirs de la baignade dans une piscine de 1,50m de profondeur.
Agrémentée d’un liner « granit » s’harmonisant avec le bois et les finitions bambou, d’un escalier intérieur et d’un système d’éclairage à led (12 couleurs), elle a tout pour s’intégrer parfaitement dans nos petits jardins de ville. De plus, hors déclaration, donc pas d’imposition (Le luxe … quoi !)

Miss Pool : Qu’est-ce qui fait que votre entreprise « sort du lot » ? N.G. : Piscines Galion a toujours eu une démarche qualitative et innovante, autant dans le choix de ses matériaux que dans l’attention portée à ses clients et bien entendu, une équipe soudée et volontaire.

Miss Pool : Comment êtes –vous arrivé dans l’univers piscine et spa ? N.G. : Je suis dans le milieu de la piscine depuis maintenant 26 ans. En fait, je pense que j’ai toujours été attirée par l’eau (Eh oui ! le comble pour une bourguignonne).

Miss Pool : Si vous ne faisiez pas ce métier, que feriez-vous ? N.G. : Je n’ai jamais envisagé toutes ces années de faire un autre métier.

Miss Pool : Comment vous qualifieriez-vous ? N.G. : Je me qualifierais comme quelqu’un de défi, de passionné, de perfectionniste.

Miss Pool : Quel a été le plus grand challenge de votre carrière ? N.G. : Ce fut la création de Galion, il y a 16 ans et la mise en place du produit piscine en bois sur le marché national.

Miss Pool : Quelle fut votre meilleure décision professionnelle ? N.G. : De ne pas m’engager dans une démarche industrielle, mais de continuer dans ma démarche « zéro défaut ».

Miss Pool : Quelle fut la pire ? N.G. : Ma pire décision a été de racheter un de mes fournisseurs bois !!!

Miss Pool : Quelles sont vos ambitions à long terme ? N.G. : Il est difficile depuis 2008, d’avoir des ambitions à long terme, chaque année étant un nouveau défi…

Miss Pool : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui rejoint l’univers piscine et spa ? N.G. : Comme conseil, je lui dirais de ne jamais compter ses heures, d’être très organisé et particulièrement réactif !

Miss Pool : Quelles autres orientations pourraient prendre votre entreprise ? N.G. : J’adore les aménagements autour de la piscine, les mises en scènes… mais je n’ai pas le temps … du moins pas encore (ndlr).

Miss Pool : Quelles seront les plus grandes problématiques pour votre industrie à l’avenir ? N.G. : Le prix des matériaux, la qualité de fabrication et aussi les délais d’approvisionnement.

Miss Pool : Comment voyez-vous les besoins des consommateurs évoluer ? N.G. : Je pense que nous allons vers des piscines plus naturelles, s’harmonisant avec la nature, plus petites mais complètement automatisées (et chauffées).

Miss Pool : Quelles sont les tendances que vous voyez émerger ? N.G. : Tendance piscine carrée et couloir. Le bois semble revenir (via maison bois) ainsi que le liner sombre.

Miss Pool : Quel est le meilleur conseil que vous n’ayez jamais donné ? N.G. : Bien s’entourer !

www.piscines-galion.com