Procédés de construction et revêtements de piscine

Chaque piscine est unique, de par son implantation, sa taille, sa forme, ses équipements  ainsi que la technique de construction utilisée.
Il existe deux grandes familles de piscines : celles totalement étanches, et celles qui seront étanchéifiées par un revêtement spécial prévu à cet effet.

Quels sont ces différentes techniques et ces fameux revêtements ? Miss Pool vous dit tout !

 

La catégorie des bassins étanches regroupe les coques polyester, les cuvelages béton étanches, ainsi que les bassins en béton projeté. Les bassins non étanches sont quant à eux,  les piscines maçonnées, les modulaires en panneaux acier, béton ou plastiques, et, pour finir, les bassins en bois.

 

1/ Les bassin étanches

Les coques polyester

Appelées piscines coques, monocoques ou encore monoblocs, elles sont réalisées industriellement, par l’application de résine et de fibres de verre sur des moules dédiés à chaque modèle. Les moules regroupent la structure, l’accès (escaliers, etc.), le revêtement, les emplacements des pièces à sceller, ainsi que les raidisseurs, afin que la coque soit dite « autoportante ».
La coque polyester est composée de plusieurs couches de matériaux composites. Le piscinier y applique le gel-coat (revêtement intérieur), puis la fibre de verre et de la résine.
Grâce aux avancées technologiques et à la créativité des fabricants, de nombreuses formes  et des coques de toutes tailles sont aujourd’hui disponibles (rectangulaires, arrondies, courbées, avec fond plat ou pente constante, etc.).
Le plus souvent construites d’un seul tenant, leur acheminement et installation sont des étapes cruciales et délicates qui doivent être impérativement effectuées par un professionnel.

 

Excel-Piscines_piscine-coque

 

Les piscines béton maçonnées étanches

La piscine maçonnée sera directement construite sur le site d’implantation. On distingue les bassins traditionnels béton étanches et ceux avec un revêtement étanche.
Le béton n’étant pas étanche de nature, il est mélangé à des adjuvants afin de l’étanchéifier. L’étanchéité de ces piscines béton maçonnées sera obtenue grâce à ces adjuvants ainsi qu’à la méthode de fabrication utilisée par le professionnel. Il peut s’agir de la technique de cuvelage (assemblage de panneaux de coffrage) ou celle appelée « béton projeté » (le matériau est alors projeté à la lance).

 

Diffazur-piscines-béton-armé

 

2/ Les bassins avec revêtement

 

Les piscines maçonnées avec revêtement

À contrario du cuvelage étanche des piscines en béton armé, la structure maçonnée n’a pas vocation à être étanche, mais le deviendra par la pose sur les murs et sur le fond d’un revêtement spécifique, comme par exemple le liner, la membrane armée ou le polyester armé. Ainsi, toutes les pièces scellées (filtration, projecteurs immergés, etc.) sont équipées de brides de serrages avec joints d’étanchéité.

Les piscines modulaires

La mise en œuvre des piscines modulaires s’apparente à celle des bassins maçonnés, avec d’une part un radier de fond, et d’autre part, une paroi constituée de modules à assembler les uns des autres.
Les piscines modulaires ne sont généralement pas étanches, et leur étanchéité est assurée par la pose d’un liner ou d’une membrane armée, le liner étant toutefois le revêtement le plus utilisé pour ce type de bassin.
Les piscines modulaires peuvent être composées de panneaux en béton, en acier, en plastique, ou même en résine. L’installation de ce type de bassin sera plus simple et rapide que celle d’une piscine traditionnelle creusée, mais elle peut également requérir l’intervention d’un professionnel.

Les piscines en bois

Les bassins en bois sont des structures autoportantes  qui pourront être enterrées ou semi-enterrées. Suer la structure rigide est posé un revêtement d’étanchéité tel le liner ou la membrane armée. Leur construction et installation sont relativement rapides, et ne requièrent pas nécessairement l’intervention d’un professionnel sur site.

 

piscines procédés construction revêtement

 

Les différents types de revêtement

Il existe deux familles de revêtement : ceux indépendants du support, et ceux dépendants du support.

Les revêtements indépendants du support

Le liner : il s’agit certainement du revêtement le plus populaire. Il assure l’étanchéité de bassins non étanches dont la structure est en acier, en plastique, en bois, ou en blocs polystyrène avec béton à l’intérieur. Sa durée de vie est de 8 à 12 ans en moyenne. Le liner est composé de PVC. Sa pose a lieu dans le bassin propre, lisse, et par une journée ensoleillée afin de réchauffer la matière et permettre son extension.

La membrane armée : la membrane armée, appelée aussi PVC armé, peut convenir à toute forme et à tout type de bassin, sauf ceux déjà étanches.  La membrane sera découpée, fixée et soudée dans un bassin propre et lisse. Sa durée de vie peut atteindre  25 ans en moyenne.

Le polyester stratifié : appelé aussi « polyester armé de verre », ce revêtement semi-rigide est appliqué sur la structure d’un bassin généralement maçonné, non hydrofugé, et dont les pièces scellées disposent de brides de serrage avec joints. Il est composé de plusieurs couches de mat de verre posées imprégnées de résine, et d’une double couche de gel-coat. Sa durée de vie est estimée à une trentaine d’années.

– Les enduits : l’enduit ciment hydrofuge complète l’étanchéité d’une piscine béton neuve ou rénovée. Ce revêtement imperméable peut être teinté et lissé, et appliqué avant la pose d’un carrelage ou d’une peinture.

 

Les revêtements dépendants du support

Ces revêtements n’assurent pas l’étanchéité du bassin; il s’agit de revêtements décoratifs.

Les carrelages : ce revêtement est principalement utilisé pour les piscines béton étanches utilisant la méthode du cuvelage.  La couleur de l’eau changera en fonction de celle(s) du carrelage. La fabrication traditionnelle de ce type de bassin implique une mise en œuvre conséquente et onéreuse.

Les peintures : elles peuvent être à base de ciment, de résines ou de caoutchouc chloré. La peinture sera appliquée en deux ou trois couches sur un bassin propre, lisse et sec. La peinture colore ainsi le bassin et fermes les pores du ciment. La durée de vie de la peinture varie entre 2 et 5 ans, selon le type de peinture utilisé. Avant nouvelle application, pensez à poncer le bassin.

 

Informations prises et pour vous guider dans vos choix…

logo-piscine-bien-etre-2017

Retrouvez tous les professionnels de la piscine
au 
Salon Piscine & Bien-Être
du 02 au 10 décembre 2017
à Paris – Porte de Versailles – Pavillon 3.2.

 

Alliance-Piscines-logo   Excel-piscines-logo diffazur-piscines-logo logo-irrijardin    Piscinelle-Logo     piscine-provence-polyester-logo     steel-and-style-logo      Zodiac-Original-by-Waterman-LOGO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *