Obtenez une eau pure et limpide pour votre piscine !

La fin de l’été approche et les intempéries risquent de ternir votre eau. Le traitement au chlore vous permet de désinfecter votre bassin mais ce n’est pas le seul élément à surveiller pour conserver une eau saine et claire.

 

Pour vous aider dans votre tâche, Miss Pool vous apporte ses conseils…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le chlore de l’eau.

Beaucoup utilise le chlore pour désinfecter leur piscine, mais très peu savent réellement comment cela fonctionne, Miss Pool vous éclaire.
L’eau de votre bassin suit le cours de sa vie et son état est altéré par le soleil et les bactéries présentes dans l’air. Pour préserver votre eau, il est donc nécessaire d’éliminer les impuretés en utilisant des produits d’hygiène et de conservation garantissant ainsi la pureté et la transparence.
Sachez que la chloration a deux fonctions : elle détruit les micro-organismes tout en éliminant les matières organiques par oxydation.
Inversement, le taux de chlore est à contrôler car, à trop forte dose, il peut accélérer le vieillissement des éléments de votre bassin comme le liner, le système de filtration ou encore la tuyauterie. Pour les baigneurs, il peut également être nocif, voire engendrer des problèmes de santé.
Le juste milieu pour le taux de chlore d’une piscine se trouve donc entre 1 et 2mg/l.

 

L’équilibre de l’eau.

Pour conserver cet équilibre, 3 points sont à surveiller pour adapter votre traitement : le pH, le TAC et le TH.
Le pH est indissociable du chlore et des autres produits de traitement car c’est lui qui conditionne leur efficacité. Son taux doit se situer entre 7,2 et 7,4. Autrement, vous pouvez ajouter du pH moins ou plus pour l’équilibrer.
Le TAC est directement lié au pH puisqu’il indique la capacité de l’eau à équilibrer ses fluctuations. Le TAC est l’alcalinité de l’eau c’est-à-dire la quantité de sels minéraux présents. Il doit être supérieur à 10°f et idéalement inférieur à 30°f (sachant que 1°f = 10 ppm ou 10mg/l).
Le TH indique la dureté de l’eau et donc le niveau de calcaire. Son taux doit être compris idéalement entre 10°f et 20°f pour éviter que votre eau ne se trouble et que vos installations ne s’entartrent.

 

 

4e0ae995-f3c5-442c-86dc-4512b979aff0_page_home-2Les filtres à sable.

Certaines impuretés trop fines restent à la surface de l’eau et ne peuvent être retenues par le filtre à sable. Il existe donc des floculants qui permettent d’agglomérer les fines particules entre elles afin de former un ensemble plus compact et important qui sera filtré par le sable. Autrement, le chlore est consommé inutilement pour éliminer cette pollution.

 

Les algicides.

Pour aller jusqu’au bout de votre traitement, vous devez utiliser un algicide qui préviendra la prolifération des algues. En effet, avec la chaleur, les rayons du soleil et une désinfection insuffisante, les algues risquent de se développer. Il faut donc traiter pour éviter d’obtenir une piscine verte qui sera, elle, plus difficile à récupérer.

 

Comme le dit le proverbe, « mieux vaut prévenir que guérir », surveillez donc bien l’eau de votre bassin.

Sa longévité n’en sera que préservée !

 

logo-piscine-bien-etre-2016-fond-blanc
Retrouvez les professionnels de la piscine
sur le Salon Piscine & Bien-Être
du 03 au 11 décembre 2016
à Paris – Porte de Versailles – Pavillon 2.2 !
La billetterie est ouverte. Dès à présent, profitez des tarifs pré-ventes !

 

bouton-achetez-vos-billets


Alliance Piscines - Capture  Aqualift-Logo   diffazur Excel piscinesIdoine logo Irrijardin    Piscinelle-Logo petit  Steel & Style Logo

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *