Le Blog du Salon Piscine & Bien-Être
L'Incontournable pour réussir ses projets Piscine, Abri, Spa, Sauna & Hammam ...
Salon Piscine & Bien-Être2 au 10 décembre 2017 | Paris, Porte de Versailles

Articles par Maison et Jardin actuels

Bien-être et plaisir de l’eau, loisirs et sports aussi… et peut-être même « spectacle » !

Considérée comme un luxe dans les années 60 avec l’essor des résidences secondaires, la piscine profite à la fois du boom économique de la France après la crise pétrolière de 1973 et du boom des loisirs. En 50 ans, le petit carré bleu est devenu une nouvelle pièce de la « maison », un lieu de vie à part entière qui concentre les notions de plaisir, de convivialité, de bien-être en famille et entre amis. La piscine a même estompé la frontière entre extérieur et intérieur de l’habitat selon la tendance actuelle de l’« être aussi bien dedans que dehors ».

Dans le même temps, l’envie d’équipements de bien-être s’affirme, inspirée pour partie par les modes de vie nordiques et orientaux et les tendances américaines. Saunas et hammams ont fait une entrée en force. Mais les spas se sont aussi imposés ; aujourd’hui les limites sont même floues entre certains équipements. L’escalier de piscine qui offre les massages d’un spa, le spa de nage qui offre des possibilités de piscine… Il y en a absolument pour toutes les envies, pour tous les styles de vie, dans toutes les régions et pour tous les espaces… et les fabricants redoublent de créativité et d’innovations, pour l’intérieur comme pour l’extérieur.

 

 

Saunas et hammams sont des équipement basés d’abord sur la chaleur

Si la question « piscine ou spa ? » peut légitimement se poser, et même si les différences sont le plus souvent suffisamment notables entre eux pour justifier d’acquérir l’un et l’autre, ces deux équipements sont d’abord intimement liés à l’eau et n’offrent aucune comparaison possible avec saunas et hammams. Ces derniers se fondent avant tout sur la chaleur, le sauna avec une chaleur sèche, le hammam avec une chaleur humide. Petits rappels sur ces installations particulières.

twenty26-spa-tonneau-ub-200b-2
● Le sauna, c’est la chaleur façon nordique

Présent depuis deux millénaires en Scandinavie, le sauna traditionnel procure une chaleur de 75 à 100°, avec une hygrométrie de 15 à 20 %. Cette chaleur assure relaxation, soulagement de la douleur, et anti stress. Convivialité, détente et bien-être sont donc à l’honneur, pour des personnes en bonne santé et en respectant les règles d’usage de cette méthode. Accessibles chez nous initialement en ville, dans les clubs de sports et de bien-être, ils peuvent facilement être installés à domicile pour un usage familial. Il existe de très nombreux modèles dans de larges gammes de prix. Liés à l’image du Nord, du bois, ceux en résineux scandinaves notamment connaissent un vrai engouement. Leur esthétique incomparable les rend particulièrement attractifs.

Reste que l’acquisition d’un sauna passe par une excellente information afin de bien comprendre tous ses intérêts et ses limites ; et son usage mérite également une bonne connaissance des pratiques et rituels. Le rôle de conseil des professionnels fabricants ou revendeurs/installateurs est donc particulièrement indispensable à ces niveaux.

 

 

sauna-infrarouge-4-2● Le hammam apporte les bienfaits de l’Orient

Également millénaire, le hammam est plus méditerranéen, plutôt du Moyen-Orient aussi. Il s’utilise à des températures moins élevées, de 40 à 50°, avec une humidité de 100°, et se supporte aisément, grâce à la vapeur d’eau. La chaleur calme les tensions musculaires et les courbatures, elle favorise aussi le sommeil. Alliée à l’humidité, elle favorise l’élimination des déchets par la transpiration, nettoyant l’épiderme en profondeur. Des essences d’eucalyptus ou de pin, apaisantes, peuvent être ajoutées à la vapeur.

L’usage du sauna est bien moins restrictif que celui d’un sauna, et n’est déconseillé que dans les cas suivants : problèmes rénaux, premiers mois suivant une opération chirurgicale, problèmes de tachycardie, difficultés respiratoires chroniques et problèmes de varices, varicosité et rosacée (couperose). Pas de hammam pour les femmes enceintes, non plus. Pour toutes les autres situations, la pratique du hammam est bienfaisante à de très nombreux niveaux. Traditionnellement cet équipement est une véritable « pièce », un aménagement en dur à la décoration très soignée et dans des formes orientales particulièrement envoûtantes. Rechercher ce charme si particulier du hammam mérite précisément de prendre conseil auprès des professionnels. Si les saunas sont assez facilement des équipements qui peuvent vous suivre lors d’un déménagement, sous leur forme cabine, le hammam en dur apporte une vraie plus-value à votre habitat en cas de vente.

 

 

 

 

spa-infinity-h695-2-2Quand le spa procure les bienfaits liés à l’eau…

Imaginé voici plus de 50 ans, le spa reste une « invention » contemporaine qui se fonde sur les bienfaits liés à l’eau douce en mouvement. Le principe fait appel des jets multiples de massage et à une eau chauffée (ne pas dépasser 40 °C pour les adultes, 30 °C pour les enfants.). Le spa soulage le corps et l’esprit, tout en procurant détente et bien-être. De diverses tailles, il s’utilise seul ou à plusieurs, autant pour se relaxer que pour produire un effet thérapeutique plus poussé.

Ses contrindications sont minimes. Les femmes enceintes et les personnes ayant des problèmes cardiovasculaires, du diabète ou une obésité affirmée, par exemple, gagneront à prendre avis auprès de leur médecin, ce que préconisent les fabricants, par précaution. Plus certainement, l’ingestion d’alcool, de médicaments et de drogues est fortement déconseillée avant d’utiliser le spa, mais cela est vrai également dans la plupart des cas d’usage de piscine aussi (et de sauna ou hammam !). Un spa, comme une piscine également, n’étant en aucun cas une « baignoire », l’utiliser pour se « rafraîchir » après des exercices physiques intenses est une grave erreur… à éviter absolument. Ces écarts relevant plutôt d’anomalies dans l’usage, il faut considérer que les spas apportent avant tout de multiples bienfaits. La relaxation est une évidence (relâchement de la tension nerveuse, effet antistress, désintoxication de l’organisme, apaisement général…), mais l’effet analgésique du processus « spa » apaise aussi les douleurs (rhumatismes, arthrites, douleurs dorsales…).

La tendance actuelle est d’ajouter divers principes et équipements sensoriels dans le spa, avec des approches telles que la chromothérapie, l’aromathérapie, la luminothérapie, la musicothérapie.spa-infinity-h695-4-2 Si les unes et les autres agissent à des degrés divers et plus ou moins réellement reconnus sur l’organisme (cela dépend aussi des personnes), toutes apportent des bienfaits sur le moral, en réduisant par exemple l’anxiété. Et quand le moral est bon, les douleurs sont encore mieux soulagées.

 

 

Quand spas et piscines se rencontrent

Choisir entre piscine et spa n’est plus du tout une question anodine. Concepteurs et fabricants vont très loin dans les deux domaines et les rapprochent également de plus en plus souvent dans des produits de toutes tailles et toutes formes, pour tous les budgets. Les combinés sont astucieux et procurent de multiples sensations. Et dans ce domaine, les petits espaces, par exemple, ne sont plus du tout une contrainte : on trouve des piscines avec nage à contre-courant et des spas de nage. Aux grands espaces les combinés spa + piscine à contre-courant…

 

● Nager dans la piscine, se détendre dans l’eau bouillonnante du spa

Parmi les possibilités, le spa indépendant intégré au bassin de la piscine. cr4b_toulouse_2014_bis-2Cette solution peut s’adapter sur des bassins maçonnés sous réserve de prévoir des parois pour l’espace spa. Il existe également des piscines incluant dès leur conception un coin spa : l’espace balnéothérapie fait bloc avec le bassin, mais les parties techniques piscine et spa sont séparées. En effet, les avantages de l’hydrothérapie ne sont réels que si la température de l’eau est au plus proche de celle du corps, et en tout cas jamais en dessous de 33 °C. Facile donc d’imaginer l’impossibilité d’atteindre une telle température si le spa n’est pas indépendant du bassin. Notez qu’il existe des installations assez remarquables comme les spas à débordement, dont l’eau s’écoule dans le bassin de la piscine. C’est visuellement magnifique, mais la température du spa et de la piscine ne sont pas gérés de manière distincte. L’eau chaude du spa adoucit celle de la piscine par débordement.

 

● Le spa de nage… et de sport, un condensé de bienfaits

Le spa de nage se décline en divers modèles et de nombreuses tailles. Il couple les avantages d’un spa classique et d’une piscine avec bloc à contre-courant. Dans sa version « une zone », le système est équipé d’une partie balnéothérapie située dans le même bassin que la partie nage. Le système à deux zones est un must en ce sens qu’il comprend une partie nage avec système de filtration et de gestion de la température (la nage à contre-courant impose une eau d’environ 34 °C), et une partie balnéothérapie à 37 °C ou 38 °C. Dans le grand bain, il est très facile de faire de l’aquagym aussi.
Parfait pour qui dispose de petites surfaces à réserver pour son aménagement, le spa de nage s’imagine aussi bien en intérieur qu’en extérieur, comme les spas de relation simples et certaines piscines d’ailleurs.

 

 

cr4b_grignanReine du loisir et du spectacle… la piscine

Enterrée, semi-enterrée ou hors-sol, point d’eau, grand bain, les piscines se déclinent en construction en dur, coques polyester ou associées au bois, en miroir d’eau ou à débordement, en couloir de nage et… en baignade naturelle et écologique.
S’il existe de toutes petites piscines pour espaces restreints, si certaines piscines s’effacent après usage sous la terrasse en bois, dans la grande majorité des cas, faire le choix d’avoir une piscine reste guidé par une envie mêlée d’esthétique (et de présence réconfortante de la vue, voire du son de l’eau) et d’espace ludique autour duquel s’organise le repos, la vie en famille, les rencontres entre amis. Les questions liées à la sécurité, gênantes dans les débuts de la réglementation, ont trouvé diverses solutions qui permettent de renouer avec la beauté que peut procurer un joli bassin.

● Ces piscines qui font le spectacle !

Partie intégrante et constitutive du décor la « piscine » peut assurer un véritable spectacle en plus de ses fonctions de loisir. C’est le cas des magnifiques et très « opposées » piscines miroirs et baignades écologiques (ou étangs de baignade). Les premières peuvent s’assimiler à des œuvres contemporaines d’extérieur, à même d’apporter une dimension de pureté presque philosophique dans l’espace, et les secondes sont des créations particulièrement respectueuses de l’environnement qui contribuent à la biodiversité locale tout en offrant le charme indéfinissable des petits plans d’eau naturels. Notons qu’il existe aujourd’hui des piscines écologiques dont l’aspect ressemble à s’y méprendre à des piscines traditionnelles. Pour le spectacle, on imagine aussi les merveilleuses plages de baignade qui ont le pouvoir de faire voyager en restant chez soi, et bien sûr toutes les piscines à débordement et les bassins à affleurement d’eau, sous réserve que le cadre qui les accueille soit à la hauteur de leurs atouts.

● Piscines coques, du kit au « prêt à nager »

La piscine monocoque est une idée déjà certes ancienne, mais qui a beaucoup évolué pour tendre vers l’excellence et intégrer les meilleurs technologies et composants tant pour en améliorer les performances et la durabilité que l’entretien et la capacité à y allier des équipements annexes de confort et de plaisir. Issues le plus souvent des technologies du polyester renforcé, inspirées de celles utilisées en aéronautique ou dans les industries navale et automobile, ces piscines offrent solidité, étanchéité, et sécurité. Le produit est invariable aux intempéries. Les renforts en polyester agissent de façon compensée avec le poids et la pression de l’eau. Les modèles à ceinturage d’acier ne nécessitent pas de ceinturage béton, ce qui ajoute à la facilité de pose. La piscine monocoque est bien adaptée en terrain à contraintes restreintes (peu pentu, stable et non rocheux), avec une installation rapide et simple, à monter soi-même ou en « prêt à nager ». Livrée par camion-grue, sa mise en place est directe dans le creusement prévu à cet effet. Certains modèles existent avec volet immergé intégré, et les coques en polyester permettent de s’accorder avec des régulateurs de chauffage ou chauffage direct. Des options les buses de massage, la nage à contre-courant ou la balnéo avec buses intégrées dans les marches de l’escalier sont proposées faisant de la piscine coque un bel aménagement… accessible financièrement pour de nombreux ménages.

 

 

Article par :

Maison & Jardin - logo

 

 

 

Abris hauts de piscine : créez un nouvel espace de vie et de plaisir !

Pour tous ceux qui souhaitent profiter d’une piscine en toute saison, il existe une solution idéale qui concilie la sécurité, le confort thermique, l’esthétique et même… un « nouvel espace à vivre » : les abris hauts de piscine.

 

 

abri-de-piscine-rideau-elliptikhauttelescopique-j-auvinet-300dpicmjn_19-2

 

 

Un « ciel » créateur de microclimat :

de grandes avancées permettent aujourd’hui aux concepteurs et fabricants de proposer des abris hauts très agréables à vivre. Fi des « bocaux à buée » des origines ! Grâce à une isolation performante, vous profitez de votre abri comme d’une véranda. Des modèles sont intégralement conçus en ce sens et l’investissement en vaut vraiment le coup. Pas de fuites thermiques la nuit, pas de surchauffe le jour, l’abri maintient une température appréciable de l’eau tout en préservant un vrai confort au niveau de l’air. On ferme, on ouvre, un peu, beaucoup, en presque totalité… c’est comme vous voulez. Portes coulissantes, éléments télescopiques qui s’emboitent et ouvrent l’espace, rotonde qui s’écarte circulairement… les possibles sont nombreux.

 

 

 

 

 

cat-11-or-concept-alu-up-2-2

 

 

LA pièce de plus dans le jardin :

si votre piscine est très proche de la maison, l’abri haut de piscine peut sans doute s’adosser contre un de ses murs et apporte, telle une magnifique véranda, un grand espace inondé de lumière dans lequel on accède directement depuis l’intérieur de l’habitat. Salon, espace détente, espace repas, jardin d’hiver… si vous prévoyez suffisamment de surface au moins sur l’un des côtés de votre abri haut, vous pourrez vous créer un véritable lieu de vie confortable, original et bien équipé. Quelques plantes choisies (à choisir parmi celles qui salissent le moins, comme les palmiers, cycas, agrumes…), un éclairage judicieux dans l’eau et sous l’abri, de beaux objets et jolis pots… et l’ambiance est créée. Plus éloigné de la maison, l’abri haut entièrement au sol autorise aussi de tels aménagements, mais plutôt pour recevoir les amis, prendre un verre ou vous reposer. Il constitue un espace isolé où il fait bon se détendre à l’abri du vent, des coups de frais, du bruit et de la pluie.

 

 

 

 

cat-11-argent-piscine-waterair-2 

 

 

 

Plus qu’un abri, un espace sport :

Vous rêvez d’une salle de sport et de fitness ? L’abri haut est sans doute la solution idéale pour vous satisfaire. Grâce aux options proposées aujourd’hui par les concepteurs de piscine (nage à contrecourant, modules d’aquagym…), vous allez vous faire plaisir toute l’année dans l’eau. Indépendant ou intégré, un spa peut compléter le tout. Mais profitez-en aussi pour installer vos équipements sportifs (vélo, rameur…) sur un côté de la piscine… vous vous créez ainsi un espace de rêve !

 

 

 

 

 

 

abri-de-piscine-rideau-elliptikhautfixe-mja-300dpicmjn_68-2

 

 

 

La touche contemporaine qui meuble en beauté l’espace :

Tout en courbes ou tout en angles, à chacun ses goûts : haut cintré, haut à pans coupés, haut en rotonde ou haut angulaire. Les professionnels de l’abri de piscine ont bien conscience de la portée esthétique de ces installations imposantes. Aujourd’hui, la plupart des modèles ont un design remarquable, tant en fonctionnalité qu’en apparence. En bois, en aluminium, parfois les deux associés avec ou sans renfort d’inox, les résultats sont spectaculaires des sensations de légèreté et de transparence incroyable.

 

 

 

 

 

 

 

Article par :

Maison & Jardin - logo

 

 

 

 

De l’entretien de la piscine à la rénovation

La piscine c’est toujours une aventure qui commence par du rêve, une envie de plaisir et de bien-être chez soi. Au point même qu’il faut parfois du temps pour comprendre que les contraintes et limites d’un tel projet ne sont pas « facultatives », mais inévitables et qu’il est préférable de les intégrer dés le départ.

L’obsolescence des bassins est une réalité, surtout actuellement eu égard aux piscines datant des années 70 ou 80. La nécessité de réduire les factures, d’économiser l’eau et l’énergie, d’assurer plus de sécurité et de confort impose la rénovation. C’est une mission à confier à des professionnels. Mais les exigences hebdomadaires et saisonnières des installations peuvent aussi être confiées à des entreprises spécialisées. Celles-ci ont l’avantage de l’efficacité et de la rapidité et savent proposer des forfaits rapidement récupérés financièrement par l’économie de temps et de moyens qu’elles vous font faire.

Si nous évoquons ici la qualité de l’eau, il va de soi que le suivi d’une piscine (ou même d’un Spa) ne s’arrête pas à ce seul critère. État du bassin, surveillance des réseaux hydrauliques et électriques, nettoyage de surface, hivernage, nettoyage des margelles et terrasses, vérification des automatismes… pour une grande longévité de la piscine et de moindres coûts à terme, toutes ces tâches sont indispensables.

 

12023_Bayrol-SpaTimeUn Spa doit avoir une qualité d’eau irréprochable.

Que l’on se serve fréquemment ou non d’un Spa, en assurer un bon équilibre de l’eau est essentiel tant à la qualité du bain qu’à la longévité de l’installation. À cet effet, il faut en contrôler l’état chaque semaine pour apporter, si besoin, les corrections en complément de la désinfection quotidienne. Il faut ainsi mesurer les composants indispensables à la stabilité de l’eau et repérer les micro-organismes dangereux, potentiellement pathogènes (importer accidentellement par les utilisateurs). Parmi les contrôles essentiels :

• Le pH ou taux d’acidité/alcalinité – S’il est trop bas ou trop élevé, il s’ajuste par exemple à l’aide d’un correctif poudre ou liquide type « pH+ » ou « pH – ».

• Le contrôle du TH (Titre hydrotimétrique) révèle si l’eau est plus ou moins douce ou dure. Calcium et magnésium sont les principaux responsables de la dureté de l’eau. Trop dure, l’eau finit par entartrer toute l’installation, mais trop douce elle devient corrosive et très « moussante ». La mise en place d’un adoucisseur spécifique permet d’obtenir une constance dans la stabilité du TH.

• Le TAC (titre alcalimétrique complet) varie selon la concentration en ions carbonate et bicarbonate. La valeur idéale se situe entre 8 et 10 °f. Cet indice est primordial pour la stabilité du pH. Avec un TAC trop faible ou trop élevé, les désinfectants ne sont pas très efficaces. L’équilibre désiré s’obtient avec des produits correctifs.

En fonction des variations de température et de la fréquence d’utilisation du Spa, l’équilibre de l’eau se modifie, et le système d’assainissement automatique ne suffit pas à le maintenir. Il est important de procéder quotidiennement à une désinfection plus poussée (à définir au coup par coup).

 

 

La qualité de l’eau en piscine, pas si différente de celle d’un Spa

Fondamentalement, la qualité de l’eau n’est guère différente en piscine et en Spa. Les exigences et traitements sont, sur le fond, les mêmes. Reste qu’une piscine est un volume très conséquent d’eau, et les automatisations sont les bienvenues, même si celles-ci doivent être contrôlées de manière régulière pour un fonctionnement sans embûches.

Le pH de l’eau revêt une grande importance en piscine extérieure. Compte tenu de l’importance du volume d’eau et des interactions possibles de l’eau avec le milieu, compte tenu aussi des interactions importantes des débordements et des nages à contre courant sur le niveau du pH, il est très intéressant de s’équiper d’un régulateur automatique de pH.

Relativement à la dureté de l’eau, s’il est intéressant d’utiliser un séquestrant calcaire (ou stabilisateur de dureté), la mise en place d’un système adoucisseur performant est là aussi bienvenue.

Par ailleurs, l’eau peut contenir en abondance du fer, du manganèse, du cuivre ou d’autres métaux, qui vont induire une certaine coloration de l’eau. Ces particules s’éliminent en général par floculation, et seront ensuite retenues par le filtre. La floculation se pratique en ajustant le pH entre 7.0 et 7.4, puis en effectuant un traitement-choc pour oxyder la totalité des métaux en suspension dans l’eau. Tous les sels métalliques sont éliminés en utilisant un floculant, et l’eau redevient ensuite totalement cristalline après avoir laissé la filtration fonctionner pendant plusieurs jours.

 

 

En piscine écologique, ou baignade naturelle, la filtration avec ou sans « artifices »

Beautiful swimming-pool next to the sea

L

La conception des piscines écologiques vise à obtenir une eau ni stagnante ni croupissante, oxygénée et épurée. Les bactéries, la microflore et la microfaune du milieu, fixées sur des supports poreux (type pouzzolane, par exemple), sont garantes d’une qualité d’eau sanitaire, les plantes se nourrissant des substances organiques dégradées naturellement par ces mêmes bactéries. Les mouvements d’eau créés par les remous des baignades favorisent l’oxygénation, limitent la stagnation, donc l’accumulation de dépôts.

Pour accentuer ce processus de brassage et la permanence de la qualité dans le temps, les piscines (même traditionnelles) gagnent à être équipées de cascades, gargouilles ou générateur de courants d’eau pour oxygéner (condition indispensable de réussite en piscine biologique) et empêcher toute zone stagnante. Dans certaines conditions, l’ajout d’une filtration mécanique permet de limiter l’accumulation de dépôts. La filtration biologique par lagunage peut être complétée par un filtre ultraviolet (lampe UV) qui accroît l’action germicide (germes pathogènes) et antiparasitaire, rendant l’eau limpide par destruction des algues unicellulaires qui peuvent proliférer en régions à climat doux ou lors des journées à fortes chaleurs.

 

 

 

 

La rénovation de la piscine : transformer la nécessité en opportunité !

Cat 4 - Or - BB Jardin - Tereo PiscinesBassins et piscines d’intérieur ou d’extérieur connaissent avec le temps des problèmes d’usure, phénomènes d’osmose sur revêtement polyester, fissurations dans les carrelages, perméabilité des liners en fin de vie, qui ont pour effets des fuites importantes et des pertes de qualité de l’eau.

• Des solutions efficaces existent pour assurer une nouvelle jeunesse aux bassins avec une durabilité remarquable. L’utilisation du polyester, pérenne et étanche, en rénovation de bassins creusés se met en œuvre dans toutes les formes de piscines. La pose d’un nouveau liner peut aussi redonner un vrai coup de neuf à une piscine creusée. La rénovation peut aussi être une très belle occasion pour modifier, diminuer ou agrandir votre piscine et pour l’embellir. Le changement de dimension d’un bassin n’est pas une tâche impossible, même si les travaux peuvent être assez conséquents (démolition et reconstruction d’une partie).

En réalité, tout ou presque est possible, à condition que la technique adaptée soit utilisée : changement d’aspect, approfondissement, redimensionnement, amélioration/modification de l’accès, suppression d’éléments disgracieux…

• Repeindre ou refaire un revêtement de finition c’est peut-être aussi choisir une autre couleur. Changer les projecteurs est l’occasion pour mettre des LED plus économiques ou colorés. Revoir les margelles est l’opportunité pour adopter d’autres matériaux. Supprimer l’échelle très inconfortable pour placer un escalier autorise d’ajouter des fonctions balnéo et de belles zones d’assises, etc.

Par ailleurs, les modes et les envies changent, et l’esthétique n’y échappe pas. La piscine des années 80 ne fait plus rêver grand monde, sans compter que de nouvelles fonctionnalités et des équipements inédits sont apparus depuis, particulièrement tentants.

• La rénovation est donc l’opportunité pour améliorer la sécurité, chauffer la piscine, revoir la filtration avec des systèmes performants, ajouter un abri ou un système automatisé de couverture. Dans tous les cas, les conseils et devis de professionnels sont vivement conseillés. Un bon spécialiste saura au mieux tenir compte de votre environnement, de vos besoins, de votre budget et de l’esthétique la plus adaptée au lieu, là où vous allez vous perdre totalement parmi une infinité de produits et procédés aujourd’hui disponibles.

 

 

Des compétences en hydraulique, en traitement de l’eau, en technologies d’avenir, en maîtrise des coûts, en matériaux, en réglementation et nouvelles normes… sont impérativement nécessaires pour réaliser un projet dans les règles de l’art ! En plus, vous choisissez un professionnel qui a des assurances professionnelles, et ce n’est pas rien. Demandez-lui ses attestations d’assurance décennale et d’assurance responsabilité civile professionnelle (cette dernière couvre les risques liés au chantier). La nécessite de rénover la piscine devient ainsi une très belle occasion de redéfinir votre cadre de vie et de loisir, de vous simplifier la vie et de vous assurer de meilleures fonctionnalités et un plus grand confort !

 

 

Article par :
Maison & Jardin - logo

Piscine et spa : faites-vous plaisir sans vous tromper

Quels que soient votre budget, le type d’équipement que vous souhaitez choisir et l’emprise au jardin, quand il s’agit des plaisirs de l’eau, pensez bien votre projet ! Certaines erreurs de réflexion peuvent ternir pour longtemps tout le plaisir que vous espériez de cet aménagement.
Jean-Luc Mercier

 


Photo 1Choisissez le bon emplacement

Très logiquement, plus votre bassin sera exposé en plein soleil, plus le réchauffement de l’eau sera effectif et vous fera gagner du temps d’usage (et de l’énergie si vous souhaitez chauffer en mi-saison ou en hiver). Soyez attentif aux ombres portées des arbres et des murs, durant la journée. Mieux vaut un ombrage porté en fin d’après-midi que durant le matin, car votre eau sera chaude plus vite, plus tôt. Par contre, pour un spa, un ombrage léger peut être bienvenu, dans un joli cocon de verdure. Pour piscine et spa, si la place vous le permet, choisissez un lieu à l’abri des vents, sinon prévoyez très tôt une plantation d’arbustes assez dense et à feuilles persistantes, ou l’installation d’une palissade en bois par exemple. L’abri au vent est important aussi pour limiter les poussières et débris sur l’eau, et le refroidissement de cette dernière. Attention aux vis-à-vis gênants, surtout si vous aimez votre tranquillité ou imaginez une piscine party sur le thème Adam et Ève !
Notez aussi que le bruit est la principale source de conflit entre voisins en France. Alors, si vous aimez vous amuser et laisser vos enfants le faire, écartez votre piscine des limites de propriété, c’est plus sage pour la suite.
Un point auquel on ne pense pas souvent est celui des réseaux. Soyez très vigilants aux passages de canalisations et alimentations en tout genre, ainsi qu’à l’assainissement. Aucun problème aujourd’hui ne signifie pas la quiétude tout le temps. Une piscine mal placée peut vous coûter très cher un jour s’il faut refaire des réseaux, pensez-y !
Une piscine bien implantée est rarement « collée » à la maison. Laissez des circulations faciles, des espaces pour vous reposer, dîner, recevoir,… mais à l’inverse, n’éloignez pas trop la piscine pour pouvoir surveiller correctement vos enfants.
L’accès à la piscine doit TOUJOURS être d’une grande facilité. Ce n’est pas quand les problèmes arrivent qu’il faut y penser. Entretien, sécurité, interventions,… autant de raisons qui l’imposent.

 

 

Photo 2-1Choisissez la bonne taille

Quel usage allez vraiment vous faire de la piscine ? Combien de temps dans l’année, pour combien de personnes et combien d’années ? Une grande piscine apporte beaucoup plus d’inconvénients que d’avantages (y compris avec les impôts d’ailleurs !). Une belle petite piscine bien pensée et bien équipée, agrémentée d’un joli spa vous apportera beaucoup plus de satisfaction pour longtemps et vous coûtera moins cher à la construction, à l’entretien et à la rénovation.
N’hypothéquez pas toute la surface de votre terrain avec une piscine inutilisée l’essentiel du temps. Gardez-vous de l’espace jeu pour les enfants, du terrain pour un autre aménagement, des fleurs, un potager,… car vos goûts d’aujourd’hui peuvent changer.
En plus, idéalement, vous aurez tout à gagner à couvrir votre piscine. Plus elle est grande, plus ça coûte cher !

 

 

Faites vos calculs, tous vos calculs !

Combien de piscines en France sont négligées ou mal aménagées à cause d’une mauvaise budgétisation ? Une piscine comme un spa c’est un investissement pour la conception, la construction/installation, ses équipements et l’aménagement des abords, l’entretien courant et les dépannages, la rénovation (à prévoir) et les impôts.
Si vous souhaitez un véritable espace détente, loisir, convivialité et bien-être, vous avez véritablement intérêt à tout budgétiser et ne pas voir trop grand.
Exemples :
Faire des économies d’aménagement du pourtour en gardant de la pelouse jusqu’à la margelle va vous poser de gros problèmes d’entretien, de tonte, de saletés sur l’eau…
Installer une terrasse en bois avec des lames fines bas de gamme va vite transformer l’espace en de la « tôle » ondulée laide et même dangereuse. Une piscine sans abris ou volets se salit plus vite et s’utilise beaucoup moins. Avant de vous attarder sur un modèle de bassin qui vous intéresse, pensez qu’il va falloir une étude de sol et de réseaux, des travaux de terrassement, le déblaiement de la terre, l’installation d’alimentation en eau et en électricité, la livraison de la coque (si c’est le cas) avec éventuellement des difficultés d’accessibilité (et là…les coûts s’envolent), des accessoires (escaliers, éclairages…), peut-être un abri technique à construire, la remise en état du terrain et sa stabilisation pour créer des terrasses et accès, et les indispensables aménagements paysagers sans lesquels une piscine n’est en fin de compte qu’un trou d’eau inesthétique. N’oubliez pas non plus que, depuis 2006, les propriétaires de piscines extérieures enterrées sont obligés de s’équiper d’au moins un système de sécurité (barrière, volet de protection, système d’alarme, abri spécifique…). Une fois ces coûts intégrés, renseignez-vous bien sur les frais annuels d’entretien. Alors, seulement décidez et… faites-vous VRAIMENT plaisir.

 

 

Idée sympa et pas chère pour éclairer votre piscine

Vous ne souhaitez pas investir trop dans votre piscine ? En ne l’équipant pas d’éclairages intégrés, vous ferez une économie notable. Pour autant, inutile de vous priver d’une belle ambiance le soir venu. L’astuce économique et très sympa consiste à choisir des accessoires déco lumineux qui vont faire de l’effet immédiatement. Des rubans lumineux étanches très basse consommation peuvent se fixer sur le pourtour de la piscine ou sur la clôture de sécurité, par exemple. En blanc froid ou avec des jeux de couleurs qui se commandent à distance… faites-vous plaisir. Autre idée, des sphères flottantes (dès 30 euros), déclinées en différents diamètres et couleurs, ou encore les pots et sphères lumineux à poser au gré de vos envies sur le pourtour de votre bassin. Et même des cubes et sièges design lumineux pour créer un petit coin apéro tout en lumière et en couleur. Que de la bonne humeur !

 

 

Retrouvez cet article dans le magazine Maison & Jardin actuels n°37 de Juin-Juillet 2016, partenaire du Salon !

Maison & Jardin - logo