15 questions à Jacques Derruaz, PDG de Sokool

Ce qui nous a séduit…

Jacques Derruaz - Sokool

Miss Pool : Qu’est ce qui fait que votre entreprise sort du lot ? Jacques Derruaz : Une expérience de plus de 25 ans dans l’abri de piscine, notre proximité de la clientèle (12 showrooms régionaux) et le fait d’intégrer toute la chaîne de valeur, de la conception jusqu’au service après vente en passant par la fabrication, la logistique et l’installation.

Miss Pool : Comment êtes vous arrivé dans cet univers ? J.D : J’étais, à l’origine, fabricant de fenêtres et de vérandas aluminium. L’abri de piscine est dans un premier temps arrivé comme une diversification puis est devenu très rapidement l’activité principale.

Miss Pool : Si vous ne faisiez pas ce métier que feriez vous ? J.D : Sans doute de la formation, j’ai toujours aimé transmettre les connaissances acquises tout au long de ma carrière.

Miss Pool : Comment vous qualifierez vous ? J.D : Humain, honnête et persévérant.

Miss Pool : Comment vous qualifieraient vos concurrents  ? J.D : Je pense, comme un professionnel compétent, puisqu’ils m’ont élu et réélu président de la commission « abris » de la Fédération des Professionnels de la Piscine de 2004 à 2011.

Miss Pool : Est-ce que votre vie est toute tracée ? J.D : Certainement pas, même si l’avenir est jalonné d’objectifs, il faut être vigilant en permanence et capable de se remettre en question à tout moment.

Miss Pool :  Quel a été le plus grand challenge de votre carrière ? J.D : De quitter un réseau (NDLR : Eureka – réseau d’abris de piscine) que j’avais développé pendant plus de 25 ans pour créer une nouvelle marque et une nouvelle gamme de produits.

Miss Pool :  Quelle fut votre meilleure décision professionnelle ? J.D : D’avoir cru, il y a près de 30 ans, que l’abri de piscine avait un avenir, alors que la piscine elle-même, n’en était qu’à ses balbutiements !

Miss Pool :  Quelle fut la pire ? J.D : Toutes les décisions prises sont sans regrets car toujours mûrement réfléchies.

Miss Pool :  Quelles sont vos ambitions à long terme ? J.D : Que Sokool poursuive sa progression avec des hommes et des femmes qui prennent du plaisir dans leur activité et qui continuent à apporter au client final des produits de qualité et une entière satisfaction.

Miss Pool :  Quel conseil donneriez vous à quelqu’un qui rejoint votre univers ? J.D : De faire preuve de patience et de beaucoup d’humilité.

Miss Pool : Quelles autres orientations pourraient prendre votre entreprise ? J.D : Compléter notre implantation sur le territoire français avec l’ouverture de nouveaux showrooms. Accentuer notre développement sur les principaux marchés européens.

Miss Pool :   Comment voyez vous les besoins des consommateurs évoluer ? J.D : La clientèle est de plus en plus exigeante. Elle veut le meilleur produit au meilleur prix, ce qui n’est pas forcément facile à obtenir !

Miss Pool :   Quelles sont les plus grandes problématiques à venir ? J.D : Les fluctuations de prix des matières premières et la nécessité de professionnaliser notre métier, il y a aujourd’hui trop d’acteurs, dont la plupart n’apportent pas la qualité espérée par la clientèle, ce qui nuit à l’image de l’abri. Au sein de la F.P.P. (NDLR : Fédération des Professionnels de la piscine) nous avons créé une charte de bonne conduite ; les signataires s’engagent à respecter un certain nombres de points et une déontologie vis-à-vis du client final.

Miss Pool :  Quel est le meilleur conseil que vous n’ayez jamais donné ? J.D : Ne restez pas « SANS ABRI » !!!


www.abris-sokool.fr

On vous recommande

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>