10 tâches à automatiser dans sa piscine

Du nettoyage à la désinfection en passant par la filtration ou la température de l’eau voire même la maintenance complète de la piscine… savez-vous que beaucoup de tâches peuvent être automatisées pour vous aider à passer moins de temps dans le local technique ou autour du bassin et plus dans l’eau à profiter de votre piscine ?

 

piscine-entretien-épuisette

1. Le nettoyage du bassin

Opération essentielle dans la maintenance de sa piscine, le nettoyage du bassin doit permettre d’éliminer le maximum d’impuretés avant qu’elles n’encrassent les filtres et préfiltres (pompe, skimmers, filtre à sable, préfiltre de la pompe, etc.).

Pour vous aider à accomplir cette tâche et vous épargner de manier le balai et l’épuisette, équiper sa piscine d’un robot (aspiration, pression ou électrique) est un 1er pas vers l’automatisation. Selon les modèles, il nettoiera le fond bien-sûr, mais aussi les parois et la ligne d’eau pour les plus évolués.

• les modèles à aspiration ou à pression, raccordés au système de filtration, se mettront en marche en même temps que la pompe.
• les modèles électriques, programmables et autonomes, exécuteront leur tâche de nettoyage aux heures prédéfinies.

Autre solution très pratique à prévoir au moment de la construction, le nettoyage intégré, qui simplifie encore plus le nettoyage.
L’installation d’une couverture automatique ou d’un abri motorisé est aussi une solution préventive intéressante, car elle permet, d’un tour de clé, de fermer le bassin pour protéger l’eau des agressions extérieures.

 

2. La filtration de l’eau

Pas de piscine sans traitement de l’eau et pas de traitement sans filtration. Une filtration qui fonctionne bien assure 80% du travail de traitement de l’eau. Pour une efficacité maximale, il est important de bien régler la minuterie en tenant compte de la température de l’eau et de l’usage de la piscine (plus la piscine est utilisée, plus l’eau va se charger en impuretés qui devront être éliminées).
Il est même possible aujourd’hui d’équiper sa piscine d’un appareil qui va lancer un cycle de filtration, automatiquement et sans votre intervention, en fonction de la propreté de l’eau (turbidité) ou de sa température.

 

3. La désinfection de l’eau

De plus en plus de fabricants proposent des appareils de désinfection (électrolyseur du sel, chlorinateur, brominateur,…) qui vont diffuser ou produire automatiquement la quantité de désinfectant nécessaire au bon traitement de l’eau.
Certains d’entre eux sont même capables de déterminer automatiquement la quantité de désinfectant contenue dans l’eau ou leur pouvoir désinfectant afin de satisfaire la demande en produits pour une eau de piscine toujours pure et apte à la baignade.
Et pour encore plus de facilité, les modèles les plus évolués, avec leurs capteurs de température, vont se remettre en route ou s’arrêter automatiquement dès que la température passera en dessous ou au-dessus de 12°C (la température d’hivernage).

 

4. La régulation du pH

Pas de traitement efficace de l’eau de la piscine sans un bon équilibre chimique de l’eau. C’est ce que mesure le pH. Car pour que les produits chimiques comme le chlore ou l’oxygène actif désinfectent bien l’eau, ils doivent le faire dans de bonnes conditions, dans une eau ni trop acide, ni trop basique.
L’ajout d’un régulateur automatique du pH à votre installation va permettre de stabiliser son taux pour une efficacité maximale des désinfectants… et moins d’interventions de votre part (mesure et correction du pH).

 

 piscine-thermomètre

 

5. La température de l’eau

La température de l’eau a un impact très important sur l’efficacité des traitements, le développement des micro-organismes, la durée de vie de certains revêtements, l’évaporation d’eau et, surtout, sur le plaisir de la baignade.
Pour vous aider à maintenir l’eau de la piscine a la bonne température, il est intéressant d’équiper votre bassin de systèmes disposant de sondes de température et capables de communiquer entre eux afin de :
– mettre en route la filtration pour réchauffer l’eau (pas de chauffage sans circulation de l’eau) ou la refroidir ;
– lancer ou arrêter la diffusion de désinfectant.

 

6. Le nettoyage du filtre

Le contre-lavage du filtre de la piscine est une opération essentielle. Elle permet de nettoyer le média filtrant et de redonner au filtre toute sa capacité de filtration. Jusqu’à présent, une opération de contre-lavage du filtre ne pouvait se lancer que depuis le local technique.
Or, depuis peu, sont apparus des systèmes capables de mesurer l’encrassement des filtres et de vous prévenir pour un déclenchement à distance voire même de lancer automatiquement un contre-lavage du filtre.

 

7. L’élimination des algues

Température élevée de l’eau, saletés, tartre, temps de filtration insuffisant… les causes d’apparition des algues sont nombreuses et dépendent principalement des 6 tâches ci-dessous. Plus ces tâches seront exécutées régulièrement et plus elles seront automatisées et moins vous aurez de problèmes d’algues.
Cela ne vous empêche pas, en cas de récurrence du problème, d’ajouter une pompe doseuse qui va automatiquement distribuer la dose nécessaire d’algicide pour la bonne élimination de ces organismes.

 

8. La gestion et la maintenance complète de la piscine

Avec la domotique, il est possible d’automatiser l’ensemble des équipements de votre piscine afin de réduire au minimum vos interventions. Vous pourrez même le faire à distance : depuis la terrasse, votre salon voire même à distance depuis votre bureau ou depuis l’autre côté du pays.
Et pour ceux qui ne veulent pas du tout s’occuper de leur piscine, ils peuvent confier 100% des tâches de maintenance à un piscinier. Pour peu que leur piscine soit équipée d’un système de domotique piscine, celui-ci pourra même intervenir à distance et ne se déplacer que si nécessaire. Résultat : une disponibilité de la piscine pour la baignade proche de 100% et un temps passé à son entretien de 0%.

 
piscine-hotel-usa

 

9. La sécurisation du bassin

Equiper sa piscine d’une alarme, c’est automatiser une partie du travail de surveillance et d’alerte pour éviter les risques de noyade. Véritable système de prévention, l’alarme se déclenche dès qu’est détectée une chute dans l’eau. Ces systèmes sont aujourd’hui très fiables. Les chiffres le prouvent.
Attention, même si leur fiabilité n’est plus à démontrer, les alarmes de piscine ne peuvent et ne doivent pas remplacer la surveillance des parents !

 

10. L’ambiance

Profiter de sa piscine, c’est profiter des plaisirs de l’eau et de ses bienfaits pour le corps mais c’est aussi du plaisir pour les yeux. Les systèmes d’éclairage modernes, avec leurs leds de couleur, leur télécommande et leur programmateur permettent de créer de véritables spectacles nocturnes à partir des éclairages installés dans le bassin et sur la terrasse.
Il est même possible de les gérer depuis son smartphone ou sa tablette et de modifier leurs jeux confortablement installé sur sa terrasse.
Associés à des jeux d’eau, le spectacle proposé devient aussi plaisant pour les oreilles que pour les yeux.

 

 

Article par :

Logo-Vivre-ma-piscine Logo-Actu-piscine

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *